Faut-il souscrire une mutuelle étudiante ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le montant de la cotisation à la Sécurité sociale étudiante pour l’année 2017-2018 s’élève à 217 €.

Les étudiants doivent être rattachés à la Sécurité sociale. L’affiliation au régime étudiant est obligatoire pour toutes les personnes de 16 à 28 ans suivant un cursus dans l’enseignement supérieur. Vous devez accomplir la démarche au moment de votre inscription administrative. Le montant de la cotisation pour l’année 2017-2018 s’élève à 217 €. Il est réglable en trois fois. La couverture par la Sécu donne droit au remboursement des frais engagés en cas de maladie ou de maternité.

Les exceptions à l’obligation d’affiliation au régime étudiant

Mais cette affiliation ne s’impose pas dans certains cas :

  • vous avez entre 16 et 19 ans, et l’un de vos parents relève d’un régime particulier (travailleur non salarié, militaire, agent RATP, agent EDF, etc.) ;
  • vous avez 20 ans au cours de l’année universitaire 2017-2018, et l’un de vos parents relève de l’un de ces régimes : Marine marchande, Port autonome de Bordeaux, Assemblée nationale, Théâtre national de l’Opéra, Comédie française ;
  • vous dépendez de la personne, non étudiante, avec laquelle vous vivez en concubinage ;
  • vous êtes assuré au régime général de la Sécurité sociale en qualité de salarié permanent ;
  • un de vos parents est fonctionnaire international ou agent de la SNCF.

Les exceptions à l’obligation de paiement de la cotisation

En outre, affilié au régime étudiant, vous pouvez être exonéré du paiement de la cotisation. Sont dans cette situation :

  • les personnes ayant moins de 20 ans au dernier jour de l’année universitaire, soit le 31 août ;
  • les titulaires d’une bourse étudiante ;
  • les étudiants inscrits dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur.

La souscription facultative d’une assurance complémentaire

En revanche, pour tous les étudiants, la souscription d’une assurance complémentaire est facultative.

Pour vous affilier à la Sécu, vous devez toutefois vous tourner vers une mutuelle étudiante. Vous pouvez choisir soit le réseau national des mutuelles étudiantes de proximité (emeVia), soit La mutuelle des étudiants (LMDE).

Si vous souhaitez obtenir des prestations complémentaires à celles de la Sécurité sociale, vous avez la possibilité de prendre une mutuelle auprès de l’organisme.

A lire aussi