Retour à l’école et au collège : comment ça va se passer ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© SeventyFour

Après plus de trois mois de fermeture, les écoles et collèges de France métropolitaine et Outre-mer accueilleront tous les élèves à partir du lundi 22 juin et ce, jusqu’aux vacances scolaires qui débuteront le 4 juillet. C’est l’une des principales annonces faites par le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée dimanche 14 juin, la cinquième depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19.

La présence des élèves sera « obligatoire », a indiqué le chef de l’Etat. « Deux semaines c’est très important, chaque jour compte. Les enfants ont besoin de retourner à l’école », a déclaré ce lundi matin le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, au micro d’Europe 1. Selon les derniers chiffres du ministère, 1,8 million d’écoliers – sur un total de 6,7 millions – sont retournés à l’école mais rarement à temps complet. Au collège, ils sont 600 000 sur 3,3 millions de collégiens.

Allègement de la règle de la distanciation physique

Ce retour en classe se fera selon un protocole sanitaire assoupli. Principal changement : la levée de la limitation de quinze élèves par classe. « Il y aura toujours une distanciation physique [à respecter] mais beaucoup moins contraignante, avec un mètre latéral entre les élèves, a précisé le ministre de l’Education nationale. On passe de 4 m2 autour de chaque élève à un système plus souple. Ceci nous permet d’accueillir tous les élèves ».

Un décret publié ce lundi 15 juin au Journal officiel indique que « dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face ».

En revanche, les mesures d’hygiène, à savoir le respect des gestes barrières et le lavage des mains, sont maintenues. De même, les règles de circulation dans les établissements devraient rester en vigueur.

Jean-Michel Blanquer doit recevoir les syndicats ce lundi pour discuter du protocole sanitaire. Les nouvelles règles seront officiellement communiquées mardi 16 juin et entreront en vigueur le lundi 22 juin.

Pas de reprise obligatoire pour les lycéens

Attention, cette reprise des cours obligatoire en présentiel ne s’applique pas aux lycées. « Il y a beaucoup plus de brassage dans ces établissements, le protocole sanitaire est maintenu et le contrôle continu prévaudra pour le baccalauréat », ont indiqué au Parisien les services du ministère de l’Education nationale.

A lire aussi