Philo, grand oral, français… Les nouveaux aménagements prévus pour le bac 2021

4 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© monkeybusinessimages

Cette année encore, la crise sanitaire a chamboulé l’organisation du baccalauréat. A six semaines du lancement de la session 2021, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé, mercredi 5 mai au soir, des aménagements supplémentaires pour les épreuves terminales des bacs général, technologique et professionnel. « Même si on a réussi pendant toute l’année à garder les écoles, les collèges et les lycées ouverts ou en partie ouverts, les choses n’ont pas été complètement normales, donc c’est normal d’aménager », a expliqué le ministre sur France 2.

Les aménagements pour les épreuves du bac général et technologique

► L’épreuve écrite de philosophie

L’épreuve écrite de philosophie est maintenue et se tiendra, comme prévu, le jeudi 17 juin. Elle comportera quatre sujets au choix au lieu de trois : un sujet d’explication de texte philosophique, et trois sujets de dissertation (au lieu de deux habituellement). Chaque exercice portera sur des notions au programme.

Mais la note qui sera, au final, retenue, sera la meilleure obtenue entre celle du contrôle continu et celle de l’épreuve terminale. « Ainsi, aucun candidat ne sera lésé du fait des conditions de préparation à l’examen et l’implication de chacun sera considérée à sa juste mesure », justifie le ministère dans un communiqué.

► Le grand oral

La première édition du grand oral est, elle aussi, maintenue et se déroulera du 21 juin au 2 juillet. Plusieurs aménagement ont, toutefois, été décidés afin de tenir compte de la diversité des états de préparation des élèves à cette nouvelle épreuve :

  • chaque candidat pourra présenter au jury un message de ses professeurs d’enseignements de spécialité avec les points du programme qui n’auront éventuellement pas pu être étudiés ;
  • lors de la première partie de l’épreuve, consistant en un exposé de 5 minutes, il pourra disposer des notes saisies pendant les 20 minutes de préparation ;
  • puis, au cours de l’entretien, il pourra recourir à un support, comme un tableau, pour y illustrer ou expliciter ses propos (poser une équation, esquisser une carte, etc.).

► Les épreuves anticipées de français

Concernant l’épreuve écrite de français, elle se déroulera, comme prévu, le jeudi 17 juin mais tous les sujets seront dédoublés :

  • Pour la voie générale, deux séries de trois sujets de dissertation seront proposés (chaque sujet étant en rapport avec une des œuvres au programme) et deux commentaires sur deux objets d’étude distincts.
  • Pour la voie technologique, deux commentaires et deux contractions de texte, chacune suivie d’un essai, seront proposés. Les candidats bénéficieront ainsi d’un choix doublé par rapport à une session normale.

S’agissant de l’oral de français, le ministère a annoncé plusieurs aménagements :

  • Sur le descriptif de chaque candidat, seront mentionnés les points du programme qui n’auront pas pu être abordés, notamment les points de grammaire ;
  • Les examinateurs choisiront deux textes parmi les 14 textes (voie générale) ou les 7 textes (voie technologique) et l’élève sélectionnera celui sur lequel il souhaite être interrogé ;
  • Pour la seconde partie de l’épreuve, il pourra consulter et utiliser l’œuvre étudiée en lecture cursive afin de faire référence à un passage précis et ainsi démontrer sa maîtrise de l’œuvre lue.

Les aménagements pour les épreuves du bac professionnel

Le calendrier des épreuves du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) et du baccalauréat professionnel reste inchangé :

  • les épreuves écrites du CAP se dérouleront le 7 juin (français, prévention, santé et environnement, mathématiques et physique-chimie) et le 8 juin (langues vivantes, arts appliqués et cultures artistiques) ;
  • les épreuves écrites du bac professionnel se tiendront le 16 juin (français, histoire-géographie et enseignement moral et civique), le 17 juin (prévention, santé et environnement, économie-droit et économie-gestion) et le 18 juin (arts appliqués et cultures artistiques).

« Les épreuves terminales des enseignements généraux du bac professionnel sont donc maintenues. Toutefois, seules les deux meilleures notes seront retenues au titre de ces épreuves pour la délivrance du diplôme », précise le ministère.

De même, l’épreuve orale de présentation du chef-d’œuvre en CAP est maintenue. Concernant les contrôles en cours de formation (CCF), tous les candidats concernés doivent au moins en passer un. Lorsqu’un ou plusieurs ont déjà été réalisés, ils sont dispensés des autres CCF.

A lire aussi