Parcoursup : une aide à la mobilité de 500 € pour les lycéens boursiers

Les lycéens de terminale boursiers qui accepteront définitivement une proposition d’admission dans une formation hors de leur académie pourront bénéficier d’une aide financière de 500 €. Pour en bénéficier, il faudra en faire la demande à partir du 8 juillet.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Une aide de 500 euros sera versée aux lycéens boursiers qui choisiront une formation située hors de leur académie de résidence.
Une aide de 500 euros sera versée aux lycéens boursiers qui choisiront une formation située hors de leur académie de résidence.

Ce mardi 19 mai démarre la procédure d’admission post-bac sur la plateforme Parcoursup. Le dispositif d’aide à la mobilité pour les lycéens boursiers est reconduit en 2020. Les futurs étudiants bénéficiaires d’une bourse de lycée qui décident de suivre une formation dans le supérieur en dehors de leur académie de résidence pourront toucher une aide d’un montant de 500 €.

Pour y avoir droit, il suffit d’accepter définitivement une proposition d’admission (OUI ou OUI-SI) à une formation hors de son académie de résidence. La possibilité de recevoir cette aide financière sera indiquée dans le dossier du candidat via un bouton « Mobilité » qui sera affiché en face du vœu correspondant.

Attention, les personnes déjà étudiantes et en réorientation via Parcoursup et les lycéens qui ne perçoivent pas cette année de bourse de lycée mais deviendraient boursiers à la rentrée ne peuvent pas bénéficier de ce coup de pouce financier.

Comment l’aide est-elle attribuée ?

Une fois la proposition d’admission définitivement acceptée, le futur étudiant pourra effectuer sa demande d’aide à la mobilité sur messervices.etudiant.gouv.fr à partir du 8 juillet prochain. Son dossier sera étudié par les services du Crous après la validation de l’inscription administrative par le futur établissement. L’examen de la demande prendra notamment en compte l’impact financier que pourrait avoir la mobilité envisagée (éventuel déménagement, coût de la vie et frais d’installation, etc.).

L’aide sera versée en une seule fois au début de l’année universitaire.

Cette aide à la mobilité est-elle cumulable ?

Oui, l’étudiant peut la cumuler avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle ou une aide ponctuelle du Crous, une aide à la mobilité internationale ou encore une aide au mérite.

 

df
Sarah Corbeel
Mis à jour le

Partager cet article :