Parcoursup : la plateforme d’orientation post-bac est ouverte

La plateforme nationale de préinscription en première année de l’enseignement supérieur est désormais accessible. Nouvelles formations, études de santé… Le point sur les nouveautés.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© SIphotography

Depuis vendredi 20 décembre, les lycéens peuvent consulter les formations sur la plateforme d’orientation post-bac, Parcoursup.fr, et commencer à préparer leur projet avant la phase de formulation des vœux qui débutera le 22 janvier 2020.

600 nouvelles formations

Plus de 600 nouvelles formations ont été intégrées, parmi lesquelles les licences sélectives de l’Université Paris Dauphine, les instituts d’études politiques, de nouvelles écoles de commerce ou de management, le programme Bachelor de l’école Polytechnique, les instituts d’administration des entreprises (IAE), les instituts de formation aux professions paramédicales (audioprothésiste, ergothérapeute, orthophoniste, orthoptiste, pédicurie-podologie, psychomotricien, technicien de laboratoire médical), les formations aux métiers de l’hôtellerie-restauration (Ferrandi, institut Paul Bocuse…) ainsi que les écoles d’art et du spectacle vivant. L’offre de formation en apprentissage est également enrichie. Au total, plus de 15 000 formations sont disponibles sur la plateforme.

A noter : Les écoles d'art et du spectacle vivant sont visibles dans le moteur de recherche Parcoursup mais, pour la très grande majorité d’entre elles, les candidatures devront se faire, à titre transitoire en 2020, directement auprès des établissements. Pour chaque école concernée, les modalités de candidature sont précisées sur la fiche Parcoursup.

Les nouvelles voies d’accès aux études de médecine

A la suite de la suppression de la Première année commune des études de santé (PACES) à compter de la rentrée universitaire 2020, les études de santé sont présentées sous une nouvelle forme. Deux types de parcours sont proposés aux élèves :

  • la licence avec option « accès santé » (LAS) permet à l’étudiant de débuter dans une licence « classique » de son choix (droit, économie, langues…) avec une option d’enseignements en santé qui le formera pour rejoindre, ensuite, un cursus en santé (maïeutique, médecine, odontologie ou pharmacie).
  • le parcours spécifique « accès santé » (PASS) qui permet d’accéder à un parcours composé majoritairement d’enseignements en santé mais également d’une mineure dans une autre discipline (droit, biologie, langues…). Ce parcours est proposé uniquement dans les universités ayant une faculté de santé.

Outre ces deux possibilités, les licences de biologie et de STAPS continueront de permettre un accès aux études de kinésithérapie.

Un nouveau moteur de recherche

Parcoursup dispose d’un nouveau moteur de recherche, accessible en version mobile, pour accéder aux fiches de présentation de chaque formation. Elles comportent les informations essentielles pour faire son choix : contenu et organisation des enseignements, connaissance et compétences attendues, critères généraux d’examen des vœux, dates des journées portes ouvertes ou des journées d’immersion, nombre de places proposées en 2020 à compter du 22 janvier 2020, nombre de candidats et nombre d’admis en 2019, etc. 

Si la formation à laquelle l’étudiant souhaite s’inscrire ne relève pas de la procédure Parcoursup, il doit s’adresser directement à l’établissement concerné pour s’informer sur les modalités d’admission.

Un module ParcoursPlus

A partir du 22 janvier 2020, un nouveau module, baptisé ParcoursPlus, permettra aux candidats en reprise d’études (actuellement en activité professionnelle, en recherche d’emploi ou sans activité), d’accéder à des formations et services adaptés à leurs profils. Le service sera enrichi progressivement.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :