Les assistantes maternelles vont finalement pouvoir travailler

Les assistantes maternelles n'ont (finalement) pas obtenu gain de cause. Alors que les écoles maternelles ferment ce vendredi soir pour trois semaines, elles pourront recevoir les enfants. Un soulagement pour les parents actifs. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Télétravail et garde d'enfant : la hantise des parents
© Sasha Suzi

Chaque contamination en milieu scolaire a provoqué, en trois mois de chaîne de contaminations, quatre décès. Oui, finalement, l'exécutif a reconnu que l'école est un haut lieux de contamination, en choisissant de les fermer à compter de ce vendredi soir, et pour une durée de trois semaines (quatre semaine pour les collèges et les lycées). 

Au lendemain de ces annonces présidentielles, de nombreux parents se sont tournés vers les assistantes maternelles. Mais en ce 1er avril, le gouvernement a annoncé que ces dernières ne pourraient pas recevoir d'enfants avant le 26 mai. Puisque le brassage des enfants favorise la propagation du virus, quelle cohérence à déplacer leur garde de l'école aux assistantes maternelles ?

Il semble finalement que le gouvernement en ait trouvé une - ou que l'annonce du 1er avril était un poisson au goût douteux - puisque les assistantes maternelles pourront finalement travailler durant toute la période de fermeture des écoles et crèches. La garde d'enfant à domicile est également autorisée. 

Le chômage partiel pour garde d'enfants

Le ministère du Travail invite les employeurs a faciliter la prise de congés pour les salariés qui n'auraient pas trouvé de mode de garde. Les déplacements entre régions seront par ailleurs autorisés pour amener ou aller chercher un ou plusieurs enfants chez un proche.

Dans un communiqué, envoyé aux rédactions le 1er avril en fin de journée, le ministère précise : "Si le salarié ne peut pas décaler ses congés, qu’il ne dispose pas de mode de garde et qu’il est dans l’incapacité de télétravailler alors, il pourra être placé en activité partielle." 

Le chômage partiel, même si on peut télétravailler ?

Lors du premier confinement, les parents qui devaient s'occuper d'un enfant à la maison pouvaient bénéficier du chômage partiel, dans la limite d'une seule personne par foyer (un seul parent garde les enfants).

Si l'on se fie au communiqué du ministère, le bénéfice de l'activité partielle, entièrement financé par l'Etat, semble accordé cette fois plus parcimonieusement. Quid, alors, de la garde des enfants si l'on peut télétravailler ? Peut-on travailler à la maison tout en s'occupant des enfants ? Les parents qui l'ont expérimenté en 2020 en ont le souvenir... et c'est plutôt non, a tranché la ministre du Travail Elisabeth Borne, ce jeudi. 

Vous pouvez donc bénéficier des indemnités d'activité partielle pour garde d'enfant, sans reste à charge pour votre entreprise, même si vous pouvez télétravailler... jusqu'à l'annonce du contraire. 

Selon des chiffres publiés par la CAF en 2020, 770 800 enfants sont gardés par des assistantes maternelles en France. 

A lire aussi

Partager cet article :