L’allocation de rentrée scolaire vous est versée à partir de mardi 20 août

L’ARS, attribuée sous conditions de ressources, vous permet de financer tout ou partie des dépenses de rentrée, qui ont quasiment stagné par rapport à 2018, selon la Confédération syndicale des familles.
2mn de lecture
Les parents peuvent avoir droit à l’allocation de rentrée scolaire.
Les parents peuvent avoir droit à l’allocation de rentrée scolaire. © Mike Fouque

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est servie à partir de mardi 20 août aux parents d’au moins un enfant de 6 à 18 ans scolarisé et répondant à des conditions de ressources. Le montant de l’ARS atteint :

  • 368,84 € pour un enfant de 6 à 10 ans ;
  • 389,19 € pour un enfant de 11 à 14 ans ;
  • 402,67 € pour un enfant de 15 à 18 ans.

Si vous dépassez légèrement les plafonds de ressources, une allocation dégressive vous est versée par les caisses d’allocations familiales (CAF) et les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA).

La Confédération syndicale des familles (CSF) a révélé vendredi 16 août une hausse de 0,17 % du coût de la rentrée 2019 par rapport à l’année dernière, une quasi-stagnation qui cache des disparités selon les classes.

Recul en CP, augmentation en cours moyen

Le coût de la rentrée diminue de 3,97 % en cours préparatoire, à 159,12 €, estime l’association agréée de consommateurs à partir de ses relevés de prix. « Cela s’explique principalement par le fait que les familles dépensent moins sur le poste des fournitures. Elles sont attentives au meilleur rapport qualité-prix, notamment sur les cahiers et les stylos », souligne la CSF.

Au contraire, le coût de la rentrée grimpe de « 2,89 % au niveau des cours moyens », à 200,24 €, en raison d’une progression « des dépenses sur les équipements sportifs ».

Forte hausse au collège

« Alors que le budget avait baissé entre 2017 et 2018 au niveau collège, il repart à la hausse » cette année, rapporte l’organisation. « Presque 7 % à l’entrée en 4e (355,43 €) et 5,58 % en 6e (361,32 €). Cette augmentation est principalement due à l’investissement des parents […] dans l’équipement sportif ».

Diminution au lycée

La CSF constate une diminution du coût de rentrée à hauteur de :

  • 3,64 % en seconde générale (389,09 €) ;
  • 3,86 % en seconde bac pro sanitaire et social (395,18 €) ;
  • 1,63 % en seconde bac pro industriel (671,18 €).

« Les familles sont plus attentives à réutiliser le matériel de l’année précédente », remarque l’association, évoquant le compas, l’équerre ou la calculatrice. De plus, elles se montrent « de moins en moins enclines à des achats ‘‘superflus’’ ».

Dépenses tout au long de l’année

Aux dépenses de rentrée s’ajoutent celles payées durant l’année. La CSF cite notamment l’équipement informatique, les transports scolaires, la restauration ou encore les sorties et les voyages scolaires.

  • Pour consulter l’enquête de la CSF, téléchargez-la ici.
A lire aussi : Rentrée scolaire : quelles aides à votre disposition ?
A lire aussi : Allocation de rentrée scolaire : vous la toucherez le 20 août
À lire aussi
df
Timour Aggiouri
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus