Inscription à Parcoursup : les bons conseils pour formuler vos vœux

Les lycéens de terminale et les élèves en réorientation peuvent s’inscrire et formuler leurs vœux sur la plateforme d’orientation post-bac Parcoursup à partir de ce mercredi 22 janvier.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
5mn de lecture
© LemonTreeImages

La phase d’inscription et de formulation des vœux de Parcoursup débute ce mercredi 22 janvier à 12 heures. La plateforme d’admission post-bac propose désormais l’ensemble des formations reconnues par l’État. Au total, plus de 15 000 formations sont recensées sur le site : licences, DUT, BTS, instituts d’études politiques (IEP), instituts d’administration des entreprises (IAE), écoles d’art et du spectacle vivant, etc. Autre nouveauté : la réforme des études de santé, avec la suppression de la Première année commune des études de santé (PACES).

Quand vous inscrire et formuler vos vœux ?

Les lycéens et les étudiants en réorientation ont jusqu’au 12 mars pour constituer leur dossier et formuler leurs vœux. Après cette date, aucun nouveau vœu ne pourra être ajouté ni remplacé par un autre. Les candidats auront, en revanche, jusqu’au 2 avril pour compléter leur dossier et confirmer leurs vœux.

> A LIRE : Parcoursup : découvrez le calendrier 2020

Quelle est la procédure pour vous inscrire ?

Deux éléments sont nécessaires pour vous inscrire sur la plateforme Parcoursup : une adresse mail valide et le numéro INE (identifiant national élève) ou l’INAA (en lycée agricole). Une fois connecté, vous pouvez compléter votre dossier. Prenez bien le temps de vérifier les informations concernant votre état civil et votre scolarité et pensez à compléter la rubrique « Activités et centres d’intérêt » afin de valoriser vos expériences personnelles et professionnelles.

Un conseil : lors de l’examen du dossier, les formations peuvent décider de ne s’appuyer que sur une partie des éléments transmis (notes, appréciations, motivation, engagement lycéen, etc.). Il est ainsi conseillé de consulter « les critères généraux d’examen des vœux » disponibles sur Parcoursup pour chaque formation afin d’avoir le plus de chance d’être retenu.

Combien de vœux formuler ?

Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux (ou vœux multiples) pour des formations sous statut d’étudiant et jusqu’à 10 vœux additionnels pour des formations sous statut d’apprenti.

Un conseil : pour s’informer sur l’apprentissage, ses conditions d’accès et le niveau de rémunération, consultez le site www.alternance.emploi.gouv.fr. Un tuto « Comment formuler ses vœux en apprentissage » est disponible sur Parcoursup.

Les vœux peuvent concerner des formations sélectives (BTS, CPGE, DUT, écoles, IEP/Sciences Po, IFSI, EFTS, formations paramédicales, licences sélectives etc.) ou non sélectives (licences et parcours spécifique accès santé - PASS), sur l’ensemble du territoire.

Un conseil : évitez de ne formuler qu’un seul vœu et pensez à diversifier vos vœux entre les formations sélectives et non sélectives. Pour affiner votre projet d’orientation, vous pouvez consulter le site www.terminales2019-2020.fr.

Attention, les vœux ne sont pas classés par ordre de préférence. Ils doivent donc tous être réfléchis et motivés. Chaque vœu doit d’ailleurs être accompagné d’un « projet de formation motivé ». En clair, vous devez expliquer en quelques lignes pourquoi vous souhaitez intégrer telle ou telle formation.

Un conseil : n’hésitez pas à solliciter vos enseignants ou services d’orientation à l’université pour vous accompagner dans la rédaction de votre projet de formation motivé.

Qu’est-ce que les vœux multiples ?

Certaines formations tels les DUT, BTS, CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) ou IFSI (instituts de formation en soins infirmiers) sont regroupées en « vœux multiples ». Un vœu multiple est composé de plusieurs sous-vœux, chacun correspondant à une formation dans un établissement donné. Par exemple, un lycéen qui souhaite s’inscrire en licence d’économie dans sa région académique pourra choisir différentes universités en sous-vœux et sa demande ne comptera que pour un seul vœu. Au total, il est possible de formuler jusqu’à 20 sous-vœux.

Bon à savoir : Dans votre dossier, un compteur indique clairement combien de vœux et de sous-vœux vous avez formulés et combien il vous en reste.

Comment savoir si les vœux sont confirmés ?

Il suffit de cliquer sur la formation sélectionnée et de vérifier son état : « confirmé » ou « à confirmer ». Si un vœu n’a pas été confirmé avant le 3 avril, il sera considéré comme perdu. La confirmation est indispensable pour que le dossier soit transmis et examiné par la formation choisie.

Bon à savoir : Si un vœu ou un sous-vœu ne vous intéresse plus, vous pouvez y renoncer jusqu’au 10 mai inclus (hormis les vœux en apprentissage).

Quand recevrez-vous les réponses à vos vœux ?

Vous commencerez à recevoir des réponses à vos vœux à partir du 19 mai :

  • sur votre smartphone via l’application Parcoursup si vous l’avez téléchargée ;
  • sur votre boîte mail personnelle ;
  • sur votre messagerie sur le site Parcoursup.

Le processus de propositions est suspendu pendant les épreuves écrites du bac du 17 au 24 juin 2020.

Les filières non sélectives (licences générales, parcours spécifique "accès santé" - PASS) pourront répondre par :

  • « oui » ;
  • « oui si » (cela signifie que l’établissement conditionne l’inscription de l’élève au suivi d’un parcours de formation personnalisé comme un stage de remise à niveau ou un cursus adapté) ;
  • « en attente » d’une place.

Les filières sélectives (prépas, BTS, DUT, IEP, IFSI, etc.) pourront répondre par :

  • « oui » ;
  • « en attente » d’une place ;
  • « non ».

Les formations en apprentissage pourront répondre par :

  • « oui - retenu sous réserve de la signature d'un contrat » (cela signifie qu’il faut signer un contrat avec un employeur pour être admis dans cette formation) ;
  • « non ».

Quand devez-vous répondre ?

Entre le 19 mai et le 23 mai, vous aurez 5 jours pour répondre aux propositions reçues. À partir du 24 mai, le délai passe à 4 jours maximum et à partir du 25 mai, à 3 jours maximum.

Que faire en cas d’absence de réponse ?

Une phase dite « complémentaire » débute à partir du 25 juin jusqu’au 13 septembre afin de permettre à ceux qui n’ont pas reçu de propositions d’admission de formuler de nouveaux vœux pour des formations disposant de places vacantes.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :