Garde d’enfant : quel salaire pour la nounou ou l’assistante maternelle ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© AntonioGuillem

En 2017, 1,06 million de parents employaient près de 317 000 assistant(e)s maternel(le)s. Au 4e trimestre 2018, leur salaire horaire net moyen (hors congés payés) s’élevait à 3,5 euros par enfant accueilli, soit une progression de 2,6 % en un an, d’après le dernier baromètre de l’Observatoire des emplois de la famille de la Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem) publié le 18 juillet dernier.

Le salaire horaire net moyen varie toutefois du simple au double selon le lieu d’exercice. Une assistante maternelle sera rémunérée en moyenne 2,8 euros par enfant accueilli dans la Sarthe mais 4,5 euros en Haute-Corse. « Les départements proposant les taux horaires les plus élevés sont ceux où les assistant(e)s maternel(le)s proposent le moins de places d’accueil », explique l’Observatoire. En Ile-de-France, sur le pourtour méditerranéen et dans les départements et régions d’outre-mer, le nombre de places proposées est inférieur à 26 pour 100 enfants de moins de 3 ans alors que la moyenne nationale se situe à 33,4 places.

© Fepem

Outre le salaire net, les assistantes maternelles perçoivent des indemnités d’entretien, destinées à couvrir les coûts de matériel et produits destinés aux enfants ainsi que les frais généraux liés au logement, dont le montant s’élève à 3,08 euros par enfant pour une journée de travail de 9 heures en 2019. Les parents sont aussi tenus de participer aux éventuels frais de repas et de transport.

9,2 euros le salaire net horaire moyen des gardes d’enfant à domicile

Concernant les gardes d’enfant exerçant au domicile des parents, le salaire horaire net moyen s’élevait à 9,2 euros au dernier trimestre 2018, soit une progression de 2,7 % en un an. Si les disparités géographiques existent, elles sont plus faibles que pour les assistantes maternelles et oscillent entre 8,5 euros dans la Nièvre et 9,7 euros en Guadeloupe. Outre le salaire, les parents doivent également verser une participation aux frais de transport et, éventuellement, de repas. Actuellement, 127 000 parents ont recours à près de 116 300 nounous à leur domicile pour une durée moyenne de 56 heures par mois.

 

© Fepem

Les raisons de la hausse des salaires

Selon l’Observatoire, la hausse des salaires nets s’explique par la suppression en 2018 de certaines cotisations sociales (cotisations salariales d’assurance maladie et d’assurance chômage).

A lire aussi