Garde d’enfant : le complément de libre choix du mode de garde est majoré de 30 % pour les familles ayant un enfant handicapé

Depuis le 1er novembre, le montant maximal du complément de libre choix du mode de garde (CMG) est revalorisé de 30 % pour les familles ayant un enfant bénéficiaire de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© SDI Productions

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG) est une aide financière versée aux parents pour compenser le coût de la garde de leur(s) enfant(s) de moins de 6 ans. En application de l’article 69 de la loi du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019, un décret publié le 31 octobre au Journal officiel prévoit la revalorisation de 30 % du montant maximal du CMG pour les familles ayant un enfant bénéficiant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH). Cette majoration s’applique aux gardes d’enfant effectuées à compter du 1er novembre 2019.

Un taux plein jusqu’à l’entrée en maternelle

Par ailleurs, le décret confirme le versement à taux plein du CMG jusqu’à l’entrée de l’enfant à l’école maternelle. Cette mesure, inscrite à l’article 70 de la même loi, s’appliquera aux gardes d’enfant effectuées à partir du 1er janvier 2020. Jusqu’à présent, dès que l’enfant atteignait l’âge de 3 ans, les parents perdaient jusqu’à la moitié du Complément de mode de garde. A partir de 2020, les familles dont l’enfant a atteint l’âge de trois ans entre le 1er janvier et le 31 août de l’année civile continueront à percevoir le CMG à taux plein.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :