Etudes : une aide de 1 000 € pour les Franciliens qui préparent un DAEU

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© jacoblund

C’est un coup de pouce bienvenu pour les Franciliens désireux de reprendre des études sans avoir le bac. Depuis le 18 octobre et jusqu’au 14 février 2022, la région Île-de-France propose une aide de 1 000 € pour la préparation du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).

Ce diplôme permet aux personnes ayant quitté le système scolaire sans avoir obtenu le baccalauréat d’entamer des études supérieures, d’intégrer une formation qualifiante de niveau supérieur ou de passer des concours administratifs. « C’est l’opportunité de renouer avec les études et de bénéficier d’un soutien adapté pour obtenir un niveau supérieur de qualification (pédagogie adaptée, enseignants volontaires, cours en journée, le soir, en présentiel ou à distance) », explique le site de la région.

Qui peut bénéficier de l’aide régionale au DAEU ?

L’aide de 1 000 € s’adresse aux étudiants (jeunes et adultes) domiciliés en Île-de-France, non-titulaires du bac et inscrits à une formation au DAEU dans l’une des 12 universités franciliennes habilitées à en proposer. Pour connaître les diplômes proposés dans les différents établissements, vous pouvez télécharger la brochure « L’offre de DAEU en Ile-de-France ».

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, il faut, dans un premier temps, s’inscrire en DAEU dans une université francilienne. Une fois le certificat de scolarité en poche, il est possible de déposer sa demande en ligne sur la plateforme des aides régionales, Mesdemarches.iledefrance.fr, d’ici le 14 février 2022. Attention, les dossiers envoyés par mail ou par courrier ne seront pas instruits.

Quand l’aide régionale est-elle versée ?

L’aide régionale, de 1 000 € maximum, est versée en deux fois :

  • un acompte de 500 € au début de la formation, sous réserve de l’assiduité à la formation confirmée par l’université ;
  • et un solde de 500 € après la fin de la formation, sous réserve d’avoir été assidu en cours, d’avoir respecté le règlement intérieur de l’université et d’avoir été présent à tous les examens.

« Les dossiers recevables reçus jusqu’au 5 décembre 2021 feront l’objet d’une première liste de bénéficiaires et seront présentés au vote des élus régionaux en janvier 2022. L’acompte sera versé fin février 2022. Les dossiers recevables reçus à partir du 6 décembre 2021 feront l’objet d’une seconde liste de bénéficiaires votée par les élus régionaux en mars 2021. L’acompte sera versé aux bénéficiaires fin avril 2022 », précise la collectivité. Le versement du solde sera effectué fin juillet 2022 pour tous les bénéficiaires éligibles. Ceux qui effectuent leur DAEU sur deux années universitaires percevront le solde qu’en fin de deuxième année, une fois tous les examens passés.

A noter

L’attribution de l’aide tient compte du parcours professionnel et personnel du candidat. Elle n’est versée qu’une seule fois et n’est pas renouvelable.

A lire aussi