Ecole inclusive : ce qui est prévu pour la rentrée 2020

Numéro vert unique pour les familles, livret de parcours inclusif, recrutement de 4 000 AESH à temps plein…De nouveaux moyens et dispositifs sont déployés en faveur des élèves en situation de handicap pour la prochaine rentrée scolaire.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
© monkeybusinessimages

A la rentrée 2019, 363 500 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans un établissement scolaire ordinaire. C’est 23 500 de plus qu’à la rentrée 2018 et trois fois plus depuis 2006 où ils étaient 118 000. A l’occasion de la réunion du comité de suivi de l’école inclusive qui s’est tenue mardi 30 juin, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, ont annoncé une nouvelle série de mesures pour la rentrée 2020.

Un numéro vert pour les familles

Depuis le 1er juillet, un numéro vert unique, le 0 805 805 110 (service gratuit + prix appel) permet aux familles de joindre la cellule d’écoute, de réponse et de conseil du service départemental Ecole incluse ou la cellule nationale « Aide handicap école ». Il sera ouvert pendant tout l’été.

Ces cellules ont pour objectif de les informer sur les dispositifs existants et sur le fonctionnement du service public de l’Ecole inclusive et de répondre à leurs interrogations sur le dossier de leur enfant dans les 24 heures. Si leur demande nécessite des informations plus précises, les familles seront rappelées.

Le numéro de la cellule nationale « Aide handicap école », le 0 800 730 123, reste opérationnel dans la mesure où il est accessible aux personnes sourdes, malentendantes ou aphasiques.

L’accès aux droits notifiés par la MDPH est simplifié

L’accès aux droits en appui de la scolarisation (AESH par exemple) est simplifié. Les orientations scolaires et les prestations associées arrivant à échéance d’ici au 31 août (hors changement d’orientation), et pour lesquelles les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) n’ont pas pris de décision avant le 31 juillet, sont reconduites automatiquement et pour toute l’année scolaire.

Cette simplification s’ajoute à :

  • la prorogation de 6 mois des droits arrivés à échéance pendant la crise sanitaire, entre le 12 mars et le 31 juillet 2020 ;
  • l’attribution de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) jusqu’aux 20 ans de l’élève s’il présente un taux d’incapacité permanent supérieur à 80 %, sans amélioration possible.

Création d’un livret de parcours inclusif dématérialisé

Un livret de parcours inclusif dématérialisé va être créé pour permettre aux familles de suivre les adaptations pédagogiques mises en place pour leur enfant. Il sera expérimenté dans sept départements à la rentrée 2020 avant une généralisation à l’ensemble des académies au 1er janvier 2021. Les enseignants pourront imprimer le volet du livret qui répond aux besoins de l’élève et le remettre aux parents en main propre. A compter de la rentée scolaire 2021, le livret pourra être consulté directement en ligne.

8 000 nouveaux postes d’AESH

A la rentrée 2020, 4 000 nouveaux accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) en équivalent temps plein seront recrutés, portant ainsi à 8 000 le total des créations d’emplois d’accompagnants. Des AESH référents seront, par ailleurs, désignés dans chaque département à compter de la rentrée prochaine.

350 nouvelles unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis) créées

350 nouvelles Ulis ouvriront dans les écoles et établissements scolaires : 85 en école, 205 en collège et 60 en lycée. Ce dispositif permet aux élèves d’être scolarisés dans leur classe de référence tout en bénéficiant aussi de l’appui pédagogique de l’enseignant affecté à l’Ulis lors de temps dits de regroupement.

Déploiement des Pial

La mise en place des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (Pial) se poursuit. Il s’agit d’une nouvelle forme d’organisation du travail des AESH qui doit permettre de mieux répartir et organiser leur intervention en fonction des besoins et emplois du temps des élèves concernés. Le Pial correspond à un regroupement d’écoles et/ou d’établissements. Pour la rentrée 2021, tout le territoire sera organisé en Pial.

Des professionnels du domaine médico-social dans les écoles

Depuis la rentrée 2019, 66 équipes mobiles médico-sociales ont été mises en place, à titre expérimental, dans les départements pour intervenir dans les écoles, collèges et lycées. A la rentrée 2020, une équipe mobile sera mise en place dans chaque département. Elle peut, par exemple, intervenir pour proposer des aménagements dans les classes en fonction des handicaps ou en cas de situation de crise.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :