Déconfinement : ce qui change ce lundi 22 juin

Retour des écoliers et collégiens en classe, réouverture complète des crèches, des cinémas, des casinos et des salles de spectacle… Le point sur les nouvelles mesures du déconfinement qui s’appliquent à partir de ce lundi 22 juin.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
6mn de lecture
© Davizro

C’est une nouvelle étape dans le processus de déconfinement progressif de la France qui débute ce lundi 22 juin en France.

Ecoliers et collégiens retournent en classe

Après plus de trois mois de fermeture, les écoles et collèges de France métropolitaine et Outre-mer rouvrent pour tous les élèves jusqu’aux vacances scolaires qui débuteront le 4 juillet.

Ce retour en classe se fera selon un protocole sanitaire assoupli. La règle de surface de 4 m2 par élève ne s’applique plus, ni dans les locaux ni dans les espaces extérieurs. En maternelle, la distanciation physique minimale d’un mètre s’impose seulement entre les élèves de groupes différents. Dans les écoles élémentaires et les collèges, la distanciation physique d’au moins un mètre doit être maintenue dans les lieux clos « lorsqu’elle est matériellement possible ». En revanche, la règle de la distanciation physique ne s’applique plus ni à l’extérieur, ni entre élèves d’une même classe ou d’un même groupe, y compris pour les activités physiques.

Concernant le port du masque, il n’est pas recommandé pour les enfants, sauf, à partir de 11 ans, lorsqu’une distance d’au moins un mètre ne peut être respectée. Les enfants doivent en porter un lorsqu’ils présentent des symptômes, dans l’attente de leur départ de l’école. Les collégiens et lycéens doivent en porter un lors de leurs déplacements.

Les mesures d’hygiène, à savoir le respect des gestes barrières et le lavage des mains, doivent toujours être respectées.

Réouverture des crèches

Fini la limite de 10 enfants. Les crèches peuvent désormais accueillir jusqu’à 25 bébés et le protocole sanitaire est assoupli. L’obligation de maintenir une distance physique d’au moins un mètre entre chaque bambin lors des siestes et des repas est levée. Les parents peuvent déposer et venir récupérer leur enfant jusqu’au lieu d’accueil habituel à condition de porter un masque grand public. Les doudous peuvent à nouveau librement circuler entre la crèche et le domicile, sous réserve d’être lavés tous les deux jours. Les détails du protocole sanitaire sont disponibles dans le guide ministériel « Covid-19 – Phase 3 de la levée de confinement Modes d’accueil du jeune enfant ».

Reprise des visites sans rendez-vous dans les Ehpad

Les Ehpad qui ne déclarent plus de cas possible ou confirmé de Covid-19 pourront adopter de nouvelles mesures de déconfinement et notamment, une reprise des visites de proches sans rendez-vous.

Réouverture des cinémas

Plus de trois mois après leur fermeture, la très grande majorité des 2 000 salles de cinéma proposeront à nouveau des séances. Une quarantaine de films, le double d’une semaine habituelle, seront à l’affiche. Pour accueillir les spectateurs dans les meilleures conditions sanitaires possibles, la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) a publié un protocole. Dans les halls et files d’attente, une distance physique d’au moins un mètre entre chaque personne devra être respectée et du gel hydro-alcoolique devra être mis à disposition. Des flux de circulation seront organisés pour éviter au public de se croiser. Dans les ascenseurs, le nombre de personne sera limité afin de faire respecter la distanciation physique minimale d’un mètre. La vente de places sur internet et le paiement sans contact devront être privilégiés.

Les salles de cinéma ne seront remplies qu’à 50 % de leur capacité afin de garantir une place vacante de part et d’autre de chaque spectateur. Les personnes arrivant ensemble (couple, famille, amis) pourront toutefois s’asseoir côte à côte. Le port du masque ne sera pas obligatoire mais recommandé. Les séances entre salles voisines seront décalées de manière à étaler le plus possible les spectateurs.

Réouverture des casinos et salles de jeux

De même, les casinos et salles de jeux peuvent rouvrir, dans le respect de règles sanitaires strictes. En revanche, l’ouverture des boîtes de nuit, des foires, expositions et salons est repoussée à la rentrée de septembre.

Reprise des sports collectifs

A partir de ce lundi 22 juin, tous les sportifs de haut niveau pratiquant un sport collectif ou de combat pourront reprendre un entraînement classique avec contact.

Pour ce qui est de la pratique loisir, le gouvernement, appuyé par l’avis du Haut Conseil de la santé publique, autorise également la reprise des sports collectifs. En revanche pour les sports de combat, « la pratique de ces disciplines au corps à corps n’est pas possible sous leur forme codifiée et doit continuer de prendre la forme d’une pratique alternative. Une nouvelle décision sera prise lors d’une prochaine phase de déconfinement », précise le ministère des Sports.

Excepté dans les territoires de Mayotte et de la Guyane, tous les équipements sportifs couverts ou de plein air ainsi que les bases de loisirs peuvent rouvrir au public. Pour l’heure, les stades seront ouverts uniquement pour la pratique sportive.

Reprise des colonies de vacances

Les colonies de vacances et camps en plein-air peuvent reprendre sur tout le territoire, y compris en Outre-mer, dans le respect de règles sanitaires strictes. Les colonies à l’étranger sont en revanche suspendues jusqu’à nouvel ordre. Le nombre d’enfants par séjour n’est pas limité mais il doit tout de même être fixé « en tenant compte du respect de la distanciation sociale et des gestes barrières », précise le ministère de l’Education nationale. En revanche, les différentes activités proposées devront se faire par groupes de 15 enfants au maximum. 

Maintien des gestes barrières

Malgré ces mesures supplémentaires de déconfinement, les règles sanitaires restent en vigueur :

  • les gestes barrières doivent toujours être respectés ;
  • le port du masque reste obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans la plupart des établissements recevant du public et dans les transports en commun
  • la distanciation physique dans les cafés, restaurants et établissements recevant du public est maintenue.

Nouvelle étape le 11 juillet

A partir du 11 juillet, une nouvelle étape sera franchie avec la fin de l’état d’urgence sanitaire. Les croisières fluviales seront de nouveau autorisées et les stades et hippodromes seront ouverts au public, dans la limite de 5 000 personnes. « Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanti le respect des précautions nécessaires », a précisé Matignon dans un communiqué. La situation sera réévaluée avant le 11 juillet pour une éventuelle augmentation de l’accueil à partir de la mi-août.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :