Covid-19 : le protocole sanitaire se durcit dans les écoles, collèges et lycées

Masque grand public de catégorie 1 obligatoire, distanciation sociale de 2 mètres à la cantine, fermeture de classes… Face à la menace des variants du Covid-19, le ministère de l’Education nationale a durci le protocole sanitaire qui s’applique dans les écoles, collèges et lycées.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Drazen Zigic

Dans l’espoir d’éviter la fermeture des établissements scolaires, l’Education nationale a publié lundi 1er février un nouveau protocole sanitaire renforcé.  Il « intègre les évolutions rendues nécessaires par l’évolution et la circulation du virus constatée en janvier 2021 et notamment le contexte d’émergence de variants », explique le document. Voici le détail des nouvelles mesures.

Au primaire, collège et lycée : fermeture de la classe en cas de détection d’un variant

En cas d’identification d’un des variants du Covid-19 chez un membre du personnel ou un élève dans une classe de primaire, collège ou lycée, celle-ci sera fermée. Jusqu’à présent, il fallait trois personnes contaminées pour décider la fermeture. En conséquence, le nombre de classes fermées devrait augmenter dans les prochains jours.

En cas de suspicion de variant, la classe pourra être fermée par précaution et une opération de dépistage massive pourra réalisée dans l’ensemble de l’établissement scolaire. « La décision de fermeture d’une classe, d’un niveau ou de l’établissement, doit être concertée entre l’Agence régionale de santé (ARS), le rectorat, le chef d’établissement et la préfecture », précise la FAQ.

En maternelle, fermeture de la classe dès la détection d’un cas de Covid

En maternelle, dès qu’un cas de Covid, variant ou non, est détecté, la classe sera fermée. Auparavant, il fallait trois cas pour décider la fermeture. Les enfants seront, par ailleurs, considérés comme contacts à risque.

Port du masque « grand public » de catégorie 1 obligatoire

Le port du masque « grand public » de catégorie 1 devient obligatoire pour les personnels et les élèves dans les espaces clos et en extérieur, excepté pour les élèves de maternelle pour qui il est « à proscrire ». Les parents ont jusqu’au 8 février pour équiper leurs enfants.

Aération des locaux renforcée

Les classes et autres locaux occupés doivent désormais être aérés chaque heure pendant quelques minutes, et non plus seulement toutes les deux heures pendant 15 minutes.

Distanciation de 2 mètres entre classes ou groupes à la cantine

A la cantine, le respect d’une distanciation de 2 mètres entre classes ou groupes devient la règle. Dans le premier degré, les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation sociale d’au moins 2 mètres avec ceux des autres classes. La stabilité des groupes d’élèves déjeunant à une même table doit être privilégiée. Concernant les collégiens et lycéens, « lorsque le respect de la distance de 2 mètres entre élèves est matériellement impossible, il convient de faire déjeuner les élèves d’un même groupe (classe, groupes de classe ou niveau) ensemble et, dans la mesure du possible, toujours à la même table », indique le protocole. Une distance d’au moins 2 mètres doit être respectée entre les groupes. La nouvelle distanciation sociale doit être mise en place au plus tard le 8 février.

Les tables du réfectoire doivent être « nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas ».

Pour consulter le protocole sanitaire, rendez-vous sur le site duministère de l’Education nationale.

Partager cet article :