Baccalauréat et brevet 2020 : les épreuves validées en contrôle continu

Le baccalauréat, le brevet ainsi que les BEP, CAP et BTS seront validés en contrôle continu en raison de l’épidémie de coronavirus, a confirmé ce jeudi 28 mai le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Les épreuves de fin d'année sont annulées, le calendrier est simple : c'est 100 % contrôle continu. Et rattrapages en juillet. 

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© AntonioGuillem

En raison de l’épidémie de coronavirus et du confinement, « il n’est pas possible que les élèves passent le bac et le brevet dans les mêmes conditions que les années précédentes », expliquait le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dès le vendredi 3 avril. 

Le baccalauréat général, technologique et professionnel, le brevet des collèges ainsi que les BEP, CAP et BTS seront validés en contrôle continu. « Cette solution est à mes yeux la plus simple et la plus juste dans ces temps difficiles. Elle permet un retour à l'école dans un climat serein, essentiel à l'apprentissage », déclarait alors le ministre, confirmé ce jeudi 28 mai, à l'annonce de la phase 2 du déconfinement.

Brevet des collèges : 100 % contrôle continu

L’obtention du brevet sera conditionnée par la moyenne des notes obtenues pendant les trois trimestres. Celles obtenues pendant la période de confinement ne seront pas prises en compte. Les élèves de troisième auront cours jusqu’au 4 juillet et l’assiduité fera partie des critères d’obtention du brevet.

Baccalauréat : 100 % contrôle continu

Les épreuves du baccalauréat général, technologique et professionnel seront validées par les notes obtenues durant les trois trimestres de terminale. Comme pour le brevet, les notes obtenues pendant la période de confinement ne seront pas prises en compte.

Un temps maintenu l’oral de français des élèves de première est annulé et les notes seront élaborées par la moyenne des notes obtenues tout au long de l’année, en dehors de la période de confinement. Il en sera de même pour l'épreuve écrite. 

Pour les filières technologiques, l’histoire-géographie, les langues vivantes et les mathématiques ne feront pas l’objet d’une évaluation telle qu’elle était prévue. La moyenne retenue « sera l’addition de la note obtenue aux épreuves communes passées cette année, qu’on appelle E3C1, et celles qui seront passées en terminale, E3C3 », a précisé Jean-Michel Blanquer.

Des rattrapages dans les « conditions habituelles »

Les candidats ayant obtenu entre 8 et 10 sur 20 pourront passer les oraux de rattrapage dans les « conditions habituelles, au début du mois de juillet ». Ceux qui auront eu en dessous de 8 pourront bénéficier, « sur décision du jury d’examen, de participer à la session de septembre ». Cette décision sera basée sur les critères d’assiduité et de motivation. La session de septembre sera ouverte aux candidats libres.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :