Aide aux vacances de la CAF : un budget en hausse en 2021

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Alex Raths - iStock

Près de 40 % des Français, dont 3 millions d’enfants, ne partent pas en vacances, pourtant reconnues comme un droit par la loi du 29 juillet 1998 contre les exclusions. Les CAF proposent chaque année une aide, VACAF, qui permet de financer entre 40 et 80 % des séjours et qui est très attendue par les familles : 400 000 personnes (parents et enfants confondus) en ont ainsi bénéficié l’an dernier. Environ 60 % des bénéficiaires sont des familles monoparentales.

En 2020, VACAF avait alloué 54 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros. Cette année, pour accompagner plus de familles mises à mal par la crise sanitaire, le Conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales a augmenté ce budget de 8 millions supplémentaires.

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : Les aides aux vacances de la CAF

Des sites et des colos labellisés

Les familles ont le choix parmi 7500 partenaires sur l’ensemble du territoire. Par exemple, 3600 villages vacances et campings à la mer, à la montagne ou à la campagne sont labellisés VACAF, et proposent donc des tarifs réduits aux familles. De même, elles peuvent choisir pour leurs enfants parmi 3900 organisateurs de séjours collectifs pour les jeunes conventionnés par les CAF.

Aucune démarche à effectuer

En début d’année, chaque CAF informe ses allocataires des aides auxquelles ils ont droit pour leurs vacances : durée du séjour, pourcentage de l’aide, montant maximum…

Les conditions d’attribution et les montants de de l’aide aux vacances varient selon les CAF 

  • composition de la famille (monoparentale ou famille nombreuse par exemple),
  • nombre et âge des enfants, 
  • enfant en situation de handicap,
  • montant du plafond de quotient familial à ne pas dépasser (jamais supérieur à 800 €).

Par exemple : la CAF des Yvelines offre une aide de 450 € pour un Quotient Familial (QF) de 0 à 500 €, et 300 € pour un QF de 501 à 600 €. Pour la CAF de la Vendée, l’aide est exprimée en pourcentage : 80 % du montant du séjour (plafonnés à 500 €) pour un QF inférieur à 400 €, 65 % (plafond 400 €) pour un QF jusqu’à 550 €, et 50 % (plafond 300 €) pour un QF de 551 € à 700 €.

Une nouvelle aide sur les frais de transport

6 CAF proposent aussi une nouvelle aide financière sur les frais de transport pour les départs effectués dans le cadre des vacances VACAF. Le montant et les conditions d’attribution diffèrent aussi d’une CAF à l’autre.

Une aide en tiers-payant, déduite de la facture

Une fois les séjours réservés, les aides sont versées directement aux organisateurs agréés VACAF et déduites des factures, ce qui permet de ne pas avoir à avancer la totalité du prix du séjour. Par exemple, pour une location de 800 € avec une aide VACAF de 30 %, soit 240 €, votre reste à charge sera de 560 €.

De plus certaines CAF accordent également des aides aux temps libres, sous forme de bons prépayés pour régler des activités de loisirs pendant les vacances.

Attention, chaque CAF détermine l’enveloppe financière globale qu’elle veut attribuer au dispositif VACAF : les aides sont donc limitées aux fonds disponibles, et il est conseillé de réserver au plus vite ses vacances en gardant à portée de main son numéro d’allocataire.

A lire aussi