Faire ses devoirs au collège plutôt qu’à la maison

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les collégiens volontaires pourront faire leurs devoirs au collège pendant un temps d’études dédié.
Les collégiens volontaires pourront faire leurs devoirs au collège pendant un temps d’études dédié. Les collégiens volontaires pourront faire leurs devoirs au collège pendant un temps d’études dédié.

Les collégiens bénéficieront bientôt d’un accompagnement après la classe pour faire leurs devoirs. En mai dernier, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé la mise en place du programme « Devoir faits » dans les collèges. Après les vacances de la Toussaint, la plupart des établissements de France devront l’avoir instauré.

Le principe de ce dispositif est de proposer aux élèves volontaires des études dirigées après la classe – entre 16h et 18h par exemple – pour les aider à faire leurs devoirs avant de rentrer chez eux. L’idée est d’éviter aux enfants de ramener des devoirs à la maison et surtout de diminuer les inégalités entre ceux qui peuvent se faire aider par leurs familles et les autres.

Qui accompagnera les collégiens dans leurs devoirs ?

C’est l’occasion pour les enfants de pouvoir travailler au calme et de demander de l’aide en cas de difficultés de compréhension sur une leçon. Pour les encadrer, le ministère a prévu un « éventail d’intervenants ». Ils pourront être pris en charge sur la base du volontariat par des professeurs payés en heures supplémentaires, des assistants d’éducation, des élèves apprentis professeurs, des associations agréées qui interviennent dans le domaine de l’aide aux devoirs ou encore par des jeunes en service civique. Jean-Michel Blanquer avait déclaré en juin dernier au micro d’Europe 1 vouloir lancer « une grande mobilisation du service civique pour avoir plusieurs milliers de volontaires jeunes, en train de finir leurs études ».

Chaque collège sera libre de fixer les modalités de mise en œuvre du dispositif « Devoirs faits ».

A lire aussi