Etrennes : qui peut vous vendre un calendrier ?

Sauf autorisation, les personnes autres que les facteurs ne peuvent pas vous démarcher pour que leur versiez une somme d’argent. Il n’y aucun montant minimal obligatoire.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
À l’approche des fêtes, vous allez certainement recevoir la visite de personnes vous proposant un calendrier.
À l’approche des fêtes, vous allez certainement recevoir la visite de personnes vous proposant un calendrier. À l’approche des fêtes, vous allez certainement recevoir la visite de personnes vous proposant un calendrier.

C’est une tradition française annuelle. À l’approche des fêtes de fin d’année, vous allez certainement recevoir la visite de personnes vous proposant un calendrier contre le versement d’une somme d’argent.

Mais en principe, seuls les facteurs ont le droit de vendre un almanach aux particuliers et aux commerçants. Vous n’êtes pas tenu de leur verser des étrennes. Il n’y a aucun montant minimal obligatoire : les postiers qui vous démarchent n’ont pas le droit de vous imposer un prix plancher.

Pour les autres professionnels, une autorisation du préfet ou du maire est nécessaire. À votre domicile ou sur la voie publique, les pompiers peuvent ainsi faire appel à votre générosité, à condition que le préfet le permette. Ils vous délivrent un reçu.

Le conseil donné à la population parisienne

Mais à Paris comme dans de nombreuses communes françaises, les éboueurs ou les égoutiers, qu’il s’agisse d’agents publics ou de salariés de sociétés privées, n’ont pas le droit de vous vendre des calendriers.

Un avis préfectoral du 2 décembre 1955 recommande à la population parisienne «de refuser la gratification sollicitée et de relever l’identité du quémandeur ».

Attention aux usurpateurs

Des usurpateurs (faux postiers, éboueurs, égoutiers, policiers, etc.) peuvent se présenter chez vous pour voler des objets ou faire des repérages en vue d’un cambriolage. La gendarmerie de Gironde conseille sur sa page Facebook de ne pas laisser entrer un inconnu dans votre domicile. La prudence doit être de rigueur.

A lire aussi

Partager cet article :