Essence ou diesel : combien coûte l’entretien d’une voiture ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Sur les véhicules les plus récents, le coût de l’entretien est quasi identique entre les modèles essence et diesel.
Sur les véhicules les plus récents, le coût de l’entretien est quasi identique entre les modèles essence et diesel. Sur les véhicules les plus récents, le coût de l’entretien est quasi identique entre les modèles essence et diesel.

Bonne nouvelle pour les propriétaires de diesel. Quel que soit le carburant utilisé, le coût de l’entretien est sensiblement le même sur les véhicules récents, selon une étude de Vroomly, plateforme en ligne de prise de rendez-vous chez des garagistes.

La start-up a étudié le coût de l’entretien des véhicules neufs les plus vendus en France en 2016, représentatifs des différentes marques et catégories, sur leurs 10 premières années d’utilisation, pour 12 000 km parcourus par an. Pour chaque modèle retenu, elle a comparé deux motorisations équivalentes, l’une en essence et l’autre en diesel.

Résultat, le coût de l’entretien est sensiblement le même. Ainsi, une citadine roulant à l’essence coûte 428 € à entretenir par an, contre 432 € pour une diesel.

« Les principales différences de prix s’expliquent par des passages plus fréquents par l’atelier ainsi que par la présence d’une courroie de distribution pour certains modèles qu’il faut remplacer plus souvent qu’une chaîne de distribution, explique Vroomly. Le poids plus élevé des moteurs dieselpeut conduire à devoir changer plus régulièrement les pièces d’usure, comme les disques, plaquettes ou amortisseurs, représentatives des différentes marques et catégories de véhicules ».

Mal utilisé, un diesel peut coûter 30 à 40 % plus cher en réparations

Attention toutefois à faire bon usage de son véhicule diesel. En effet, les motorisations sont très sophistiquées et sensibles à une utilisation adaptée. Ils sont faits pour rouler hors agglomération et sur de longues distances. « Au cours des petits trajets, les pièces s’encrassent rapidement et cassent prématurément, en particulier les injecteurs, les filtres à particules et les vannes EGR », explique Vroomly.

Comment bien choisir et entretenir sa motorisation ?

Pour bien entretenir la motorisation de son véhicule, Vroomly conseille de :

  • choisir un moteur essencesi vouscirculez en ville et sur de courts trajets (moins de 20 minutes) et un moteur diesel si vous roulez surtout hors agglomération et sur de longues distances ;
  • estimer les coûtsd’entretien avant d’acheter ;
  • prendre soin de votre moteur diesel pour éviter la casse. Si vous effectuez surtout de courts trajets en ville, vous devrez effectuez une vidange tous les six mois ou chaque 7 500 km et changer le filtre gazole chaque 20 000 km.
A lire aussi