Escroquerie aux fausses applis mobiles bancaires : comment se protéger ?

Les logiciels malveillants prenant l’apparence d’une application mobile et destinés à pirater les comptes bancaires des utilisateurs sont en plein essor. Voici quatre conseils pour sécuriser son téléphone.
2mn de lecture
Kaspersky a comptabilisé 600 attaques de malwares bancaires en France au 2e trimestre.
Kaspersky a comptabilisé 600 attaques de malwares bancaires en France au 2e trimestre.

Sur le seul deuxième trimestre 2018, la société de cybersécurité Kaspersky a dénombré – à partir des données de ses clients dans le monde – un peu plus de 61 000 attaques sur mobile visant à pirater les comptes bancaires. C’est le triple du nombre enregistré au premier trimestre.

Les victimes sont principalement localisées aux Etats-Unis, en Russie et en Pologne. Les clients des banques françaises sont à ce jour relativement épargnés puisqu’ils n’ont été concernés que par 0,1 % des attaques de malwares ou logiciels malveillants bancaires détectées par Kaspersky. Cela représente environ 600 attaques.

Les applications bancaires et services de paiement sont les plus touchés

Le plus souvent, les cybercriminels utilisent des programmes informatiques malveillants baptisés « chevaux de Troie » qui imitent les applications bancaires. Lorsqu’un utilisateur télécharge une de ces fausses applis sur son smartphone et l’ouvre, le malware affiche sa propre interface. Les pirates n’ont plus qu’à attendre que la personne ait saisi ses identifiants bancaires pour vider son compte en banque.

Les logiciels malveillants sont de plus en plus sophistiqués. « Les chevaux de Troie les plus efficaces peuvent se faire passer pour une dizaine d’applications bancaires, des services de paiement et même des messageries instantanées », note la société de cybersécurité.

Comment se protéger ?

Kaspersky donne plusieurs conseils pour éviter de se faire piéger :

  • télécharger les applications mobiles uniquement sur les boutiques officielles, Google Play pour Android et Apple Store pour Apple ;
  • se méfier si l’appli demande une autorisation d’accès aux SMS ;
  • activer les notifications SMS pour votre banque mobile ;
  • installer une solution antivirus.

> A LIRE : Smartphones, tablettes : 10 conseils pour les sécuriser

Comment savoir si votre téléphone a été infecté ?

Le mieux est de vérifier régulièrement votre compte bancaire pour voir si des transactions anormales apparaissent. Si c’est le cas, prévenez immédiatement votre banque pour faire opposition sur votre carte, supprimez l’application malveillante et analysez votre téléphone avec un logiciel antivirus.

- Phishing : en cas de négligence grave du client, la banque ne rembourse pas

- Fraude à la carte bancaire : des conditions de remboursement plus favorables

- Fraude à la carte bancaire : une nouvelle plateforme pour obtenir réparation plus vite

df
Sarah Corbeel
Publié le