Masques, gants et mégots par terre : bientôt une amende à 135 €

La secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson a annoncé un projet de décret augmentant l'amende pour abandon d'ordures sur la voie publique de 68 € à 135 €. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© Serts

Le décret sera présenté à la mi-juin mais la décision est d'ores et déjà prise : face à la recrudescence de la délinquance environnementale, jeter à terre des déchets sera passible d'une amende plus lourde.

Le mégot de cigarette coûtait déjà 68 € dans certaines grandes villes, un décret national va consacrer cette mesure en l'élargissant sur tout le territoire aux masques, gants et plus généralement à tout dépôt sauvage d'ordures. L'amende passera à 135 € et pourrait même s'élever à 375 €, voire 750 € si la police transmet un procès-verbal au tribunal. 

Les masques, nouveau fléau environnemental

« Il faut que chacun comprenne que tout déchet jeté par terre finit souvent sa route dans l’océan » a appuyé ce dimanche Brune Poirson. « Avec la crise du Covid-19, de nombreux nouveaux déchets plastiques ont fait leur apparition sur les plages comme les masques ou encore les gants », déplore la secrétaire d'Etat, pour qui la propreté des mers et océans commencent par celle des trottoirs. 

En effet, ces dernières semaines, la pollution des trottoirs et des mers s'est fortement accrue en raison des dépôts sauvages de masques chirurgicaux, considérés à tort comme en papier. Ils sont en réalité composés de polypropylène "non tissé", un dérivé du pétrole, ainsi que d'acier (la barrette nasale) et de matières plastiques (l'élastique) et mettent 450 ans pour se dégrader dans la nature. 

On retrouve déjà ces déchets en mer, comme en ont alerté des associations environnementales. Un député avait d'ailleurs déjà fait une proposition de loi proposant une amende à 300 €. 

 

df
Mathieu Sicard
Publié le

Partager cet article :