Ecologie : des éco-délégués dans les classes des collèges et lycées

Fin septembre, 250 000 éco-délégués vont être élus dans les collèges et lycées. Ils seront chargés de sensibiliser leurs camarades aux gestes qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique.
1mn de lecture
© fstop123

En plus des délégués classiques, il y aura désormais un éco-délégué dans chaque classe de collège et lycée. S’ils existent déjà dans certains établissements, le ministère de l’Education nationale a décidé de les généraliser. C’est l’une des huit mesures retenues pour replacer l’écologie au cœur de l’école. « Nous ne sommes plus un mammouth (surnom parfois donné au ministère de l’Education nationale), nous sommes un peuple de colibris (nom d’un mouvement qui encourage chacun à faire sa part pour contribuer à la transition écologique) », avait déclaré le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de la conférence de presse de rentrée.

Sensibiliser aux gestes écologiques

Ces éco-délégués, qui seront élus par leurs camarades en cette fin septembre, seront chargés de sensibiliser les élèves aux gestes quotidiens qui permettent d’économiser l’énergie et de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, vérifier qu’en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, contribuer à l’installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposer des actions, etc.).

Ils auront également pour mission de proposer des actions et projets contribuant à améliorer la biodiversité, diminuer l’impact énergétique de l’établissement ou lutter contre le gaspillage alimentaire. Il peut s’agir de participer à des marches vertes, créer des potagers, des perchoirs à oiseaux, etc. Un prix école-verte 2030 est d’ailleurs créé cette année, pour soutenir les meilleurs projets menés dans les écoles, collèges et lycées.

df
Sarah Corbeel
Publié le