Diagnostics amiante : attention aux arnaques à domicile

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes alerte sur des démarchages abusifs de personnes se réclamant des services de l’Etat.
1mn de lecture
La DGCCRF vous met en garde contre les démarchages à domicile abusifs.
La DGCCRF vous met en garde contre les démarchages à domicile abusifs. © Yulia

L’incendie de l’usine chimique Lubrizol, à Rouen le 26 septembre, a donné l’idée à des personnes mal intentionnées de pratiquer à proximité des démarchages à domicile pour proposer une analyse de la qualité de l’air ou un diagnostic amiante. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a invité à la « vigilance » mercredi 9 octobre.

« Des vendeurs peuvent faire croire qu’il est obligatoire de réaliser ces analyses ou diagnostics, par exemple pour bénéficier des assurances. Il n’en est rien ! », rappelle cette administration de Bercy dans un communiqué.

Des personnes se réclament « d’organismes publics ou de services publics », lesquels pourtant ne démarchent pas.

Après avoir reçu des signalements, la DGCCRF a ouvert une enquête.

Vous pensez avoir subi « une arnaque ou un manquement à la réglementation d’un professionnel » ? Contactez la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Seine-Maritime : ddpp@seine-maritime.gouv.fr ou 02 32 81 88 60.

Trois campagnes de mesure de fibre d’amiante

La préfecture de Normandie a indiqué le 5 octobre avoir mené « trois campagnes de mesure de fibre d’amiante ».

« L’incendie n’a pas généré autour du site de niveaux inhabituels ou préoccupants de fibres d’amiante dans l’air », assure-t-elle dans un communiqué, suscitant des doutes.

Les résultats des différentes analyses menées sont disponibles sur le site de la préfecture de Seine-Maritime.

df
Timour Aggiouri
Publié le