Enfant : les jeunes parents dépensent en moyenne 490 euros par mois

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les parents dépensent en moyenne 490 euros par mois pour leur bébé.
Les parents dépensent en moyenne 490 euros par mois pour leur bébé. Les parents dépensent en moyenne 490 euros par mois pour leur bébé.

Si l’arrivée d’un nouveau-né dans un foyer est synonyme de bonheur, cet événement bouleverse le quotidien des jeunes parents ainsi que leur compte en banque. D’après une étude (1) réalisée auprès de 600 parents d’enfants âgés de 0 à 36 mois par l’Ipsos pour l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations, le budget consacré à un tout-petit s’élève en moyenne à 490 € par mois.

A 252 € en moyenne par mois, les frais de garde du bébé (nounou, crèche…) représentent le premier poste de dépenses. Viennent ensuite l’alimentation (83 €), les équipements comme la poussette ou le lit (54 €), les vêtements (51 €) et les produits d’hygiène et de bien-être (51 €).

Un tiers des parents ont sous-estimé le budget à prévoir

Pour s’y préparer, 64 % des parents interrogés déclarent avoir pris des mesures particulières avant la naissance de leur enfant. Ils ont débloqué leurs économies ou emprunté. Mais même en essayant d’anticiper, 35 % considèrent qu’ils avaient sous-estimé le budget nécessaire. Des dépenses qui nécessitent « des arbitrages de consommation et un ajustement du mode de vie », souligne l’étude. 73 % des sondés réduisent leurs sorties (restaurants, cinéma, soirées…), 59 % leurs loisirs et 45 % leurs week-ends ou voyages.

Pour économiser, 68 % cherchent les produits en promotion, 53 % se privent des produits trop chers et 47 % se rendent davantage dans des magasins proposant des produits moins chers.

(1) Etude réalisée par Ipsos pour l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations sur un échantillon de 600 parents d’enfants âgés de 0 à 36 mois, résidant en France et interrogés du 22 février au 4 mars 2019 en ligne selon la méthode des quotas.

A lire aussi