RSA, AAH, ASPA… 11 % de la population française perçoit l’un des dix minima sociaux

Environ 7 millions de personnes, soit 11 % de la population française, sont couvertes par les minima sociaux fin 2018, selon une étude du ministère de la Santé publiée le 22 novembre 2019.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Jirsak

Alors qu’il était stable en 2017 et avait diminué de 1,3 % en 2016, le nombre d’allocataires des minima sociaux a légèrement augmenté de 0,6 % en 2018 pour atteindre 4,25 millions de personnes. Avec les conjoints et les enfants à charge, environ 7 millions de personnes sont couvertes par un minimum social, d’après d’une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé publiée vendredi 22 novembre.

4,25 millions

Au 31 décembre 2018, 4,25 millions de Français sont allocataires de l’un des dix minima sociaux en vigueur en France : le Revenu de solidarité active (RSA), l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation aux adultes handicapés (AAH), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), l’allocation veuvage (AV), les allocations du minimum vieillesse (ASV et ASPA), l’allocation équivalent retraite de remplacement (AER-R), l’allocation temporaire d’attente (ATA), l’allocation pour demandeur d’asile (ADA) et le revenu de solidarité (RSO).

En prenant en compte les conjoints et les enfants à charge, environ 7 millions de personnes, soit 11 % de la population française, sont couvertes par les minima sociaux. Cette part est relativement stable depuis cinq ans.

27,2 milliards d’euros

C’est le montant versé en 2018 pour l’ensemble des minima sociaux, soit 1,2 % du produit intérieur brut (PIB). Le versement du RSA représente à lui seul 42,4 % des dépenses, soit 11,5 milliards d’euros ; l’AAH en totalise 35,9 % (9,7 milliards d’euros), les allocations du minimum vieillesse (ASV et ASPA) 9,9 % (2,7 milliards d’euros) et l’allocation de solidarité spécifique (ASS) 8,9 % (2,4 milliards d’euros).

1,9 million d’allocataires du RSA

1,9 million de personnes ont perçu le RSA fin 2018, soit 44,9 % de l’ensemble des allocataires de minima sociaux. Leur nombre a augmenté de 1,1 % entre fin 2017 et fin 2018. En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, 3,9 millions de personnes sont couvertes par le RSA. Le montant mensuel moyen versé aux allocataires du RSA en 2018 s’élève à 507 €.

1,19 million d’allocataires de l’AAH

Les effectifs de l’AAH ont progressé de 2,7 % en 2018, avec 1,19 million d’allocataires, un rythme croissant depuis 2012. Le montant moyen mensuel de l’AAH s’élève à 689 €.

568 100 allocataires du minimum vieillesse

Fin 2018, le nombre d’allocataires du minimum vieillesse (Allocation supplémentaire vieillesse et Allocation de solidarité aux personnes âgées) s’élevait à 568 100 personnes, soit une augmentation de 2,8 % après plusieurs années de stagnation. Cette hausse est la conséquence directe de l’augmentation de 30 € du montant maximal de l’allocation pour une personne seule le 1er avril 2018.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :