Protocole sanitaire en entreprise : les pots bientôt de nouveau possibles

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© DragonImages

Les salariés vont de nouveau pouvoir trinquer au bureau ! C’est ce que prévoit la nouvelle version assouplie du protocole sanitaire en entreprise qui doit être mise en ligne mercredi 16 février dans la matinée, après consultation des organisations syndicales et patronales.

Moments de convivialité réautorisés… mais avec les gestes barrières

Le document réintroduit la possibilité d’organiser des pots sur le lieu de travail. « Les moments de convivialité réunissant notamment les salariés en présentiel dans le cadre professionnel peuvent être organisés dans le strict respect des gestes barrières, notamment le port du masque, les mesures d'aération/ventilation et les règles de distanciation », indique le document transmis aux partenaires sociaux.

Règles concernant les réunions légèrement assouplies

Les règles concernant la tenue des réunions sont également légèrement assouplies. Le document indique que « les réunions en audio ou en visioconférence restent à privilégier » et lorsqu’elles se tiennent en présentiel, elles doivent être organisées dans le strict respect des gestes barrières.

Masque FFP2 recommandé pour les salariés immunodéprimés

Par ailleurs, conformément à un avis du Haut Conseil de la santé publique, le nouveau protocole précise que le port du masque FFP2 « peut être indiqué pour les personnes à risque de formes graves du Covid-19 et en échec de vaccination pour raisons médicales, dès lors qu’elles sont en capacité de le supporter pendant plusieurs heures et pour un usage quotidien ».

Télétravail toujours recommandé

Enfin, en ce qui concerne le télétravail, le document rappelle que le recours à ce mode d’organisation est « recommandé » depuis le 2 février dernier. « Les employeurs fixent, dans le cadre du dialogue social de proximité, les modalités de recours au télétravail », est-il précisé.

A lire aussi