Prime Macron : le plafond bientôt triplé à 6 000 euros ?

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Benoit Tessier - Reuters Connect

Instaurée en 2019 à la suite du mouvement des gilets jaunes, puis reconduite en 2020 et en 2021, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), plus connue sous le nom de « prime Macron », pourrait bientôt être triplée. C’est en tout cas ce qu’a promis le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, s’il est réélu le 24 avril prochain.

Interrogé sur son programme pour un second mandat sur le plateau du 19.45 de M6 mercredi 23 mars, le président sortant a notamment proposé de tripler cette prime pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages. « Les entreprises pourront délivrer cette prime de pouvoir d’achat à chaque travailleur, jusqu'à 3 000 euros par an et jusqu’à 6 000 euros quand il y a un contrat d’intéressement qui est signé. C’est très concret, c’est du pouvoir d’achat. C’est ce que j’appelle, le dividende salarié », a-t-il déclaré. Il n’écarte pas non plus l’idée de rendre la prime Macron obligatoire.

Qui peut bénéficier de la prime Macron ?

Pour rappel, depuis 2019, les employeurs qui le souhaitent peuvent accorder une prime exceptionnelle exonérée d’impôts sur le revenu et de cotisations sociales à leurs salariés gagnant jusqu’à trois fois le Smic sur les 12 mois précédant son versement.

Tous les salariés, y compris les apprentis, les intérimaires, les agents publics et les travailleurs handicapés relevant des  établissements et services d’aide par le travail (Esat) peuvent en bénéficier.

Quel est le plafond actuel ?

Son montant est actuellement plafonné à 1 000 euros, mais il peut être porté à 2 000 euros dans les entreprises de moins de 50 salariés ou dans celles qui ont signé un accord d’intéressement ou qui disposent d’un accord d’entreprise ou de branche visant à revaloriser les salariés de la « deuxième ligne » (aides à domicile, caissiers, ouvriers du BTP, agents d’entretien, éboueurs, etc.).

Bien entendu, les entreprises peuvent verser une prime d’un montant moindre. En 2021, près de quatre millions de Français ont bénéficié de cette prime pour un montant moyen versé de 506 euros par personne.

Quand la prime est-elle versée ?

La prime 2021 devait être versée entre le 1er juin 2021 et le 31 mars 2022 au plus tard.

Sujets associés

POUR ALLER PLUS LOIN