Prime de 1 500 € pour les entreprises : gare aux arnaques par SMS !

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© Kritchanut

Alors que le gouvernement a mis en place fin mars un fonds de solidarité pour venir en aide aux indépendants et aux très petites entreprises particulièrement touchés par les conséquences économiques du Covid-19, des escrocs en profitent pour tenter de les arnaquer.

Le site gouvernemental cybermalveillance.gouv.fr met en garde sur son compte Twitter contre une campagne d’hameçonnage par SMS promettant aux TPE le versement de l’aide de 1 500 € du fonds de solidarité.

Pour en bénéficier, le SMS indique qu’il faut se rendre sur le site portail-gouv.info et remplir un formulaire. Il s’agit, en réalité, d’une arnaque destinée à « voler vos informations d’identité », indique la plateforme.

Que faire si vous avez reçu ce SMS ?

Si vous avez reçu ce SMS, ne répondez pas, ne cliquez pas sur le lien et signalez-le à la plateforme de lutte contre les spams vocaux et SMS. Pour cela, il vous suffit de transférer (ou copier-coller) le SMS au 33 700. Pour faciliter le traitement du message, il est conseillé de n’ajouter aucun commentaire. Vous recevrez alors un message du 33 700. Vous devrez renvoyer le numéro de téléphone qui vous a envoyé le SMS indésirable. Un dernier message du 33700 vous informera que le signalement est terminé.

L’envoi est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, Crédit Mutuel mobile, CIC mobile, Cofidis Mobile, Auchan Telecom), Orange et SFR. Pour les autres opérateurs, l’envoi peut s’effectuer au prix d’un SMS normal.

Comment bénéficier de la prime de 1 500 € ?

Si vous avez droit à la prime de 1 500 € maximum du fonds de solidarité au titre des pertes du mois de juin, vous pouvez encore envoyer le formulaire jusqu’au 31 août. La demande s’effectue via votre espace particulier (et non l’espace professionnel) sur le site des impôts impots.gouv.fr.

Vous devez fournir :

  • une déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise remplit les conditions prévues et l’exactitude des informations déclarées, ainsi que l’absence de dette fiscale ou sociale impayée au 31 décembre 2019, à l’exception de celles bénéficiant d’un plan de règlement ;
  • une estimation du montant de la perte de chiffre d’affaires ;
  • l’indication, le cas échéant, du montant des pensions de retraite ou des indemnités journalières de sécurité sociale perçues ou à percevoir au titre de la période considérée ;
  • les coordonnées bancaires de l’entreprise.

À noter
Pour les pertes aux mois de juillet, août et septembre, la subvention de 1 500 € est réservée aux entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture ainsi qu’aux entreprises de secteurs connexes et aux artistes auteurs. Le formulaire au titre des pertes du mois de juillet est disponible depuis mardi 18 août.

 

A lire aussi