La rémunération des demandeurs d’emploi en formation revalorisée au 1er mai

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© fullempty

Le ministère du Travail a décidé d'accorder une nouvelle aide financière aux demandeurs d'emploi. Lors d'une conférence de presse, ce lundi 12 avril, il a annoncé que les demandeurs d'emploi inscrits à une formation professionnelle verraient leur rémunération revalorisée à partir du 1er mai 2021. Pour rappel, les demandeurs d’emploi ne percevant pas d’allocation chômage et suivant une formation agréée par Pôle emploi peuvent être rémunérés

La rémunération n'a pas été revalorisée depuis 2002

La rémunération des personnes sans emploi suivant une formation est établie selon un barème fixe. Cependant, ce dernier n'a pas connu de revalorisation depuis 2002. La rémunération n'a donc pas augmenté en suivant la hausse de l'inflation (+26,4% depuis 2002) ou du Smic (+46,8% depuis 2002). En conséquence, le niveau de vie des personnes concernées est passé en dessous du seuil de pauvreté. Le gouvernement a donc décidé de revaloriser leur rémunération, dans le cadre de la loi de finances 2021.

Prime de 150 € pour les jeunes jusqu'à 25 ans

Actuellement, les jeunes âgés de 16 et 17 ans perçoivent une rémunération mensuelle de 130 € net ; ceux ayant entre 18 et 20 ans touchent 310 € net par mois ; ceux ayant entre 21 et 25 ans montent à 339 €  net par mois et ceux ayant au moins 26 ans ont droit à 401 € net par mois. Le nouveau barème de rémunération qui entrera en vigueur au 1er mai 2021 est le suivant :

  • 200 € net pour les jeunes de 16 à 18 ans ;
  • 500 € net pour les jeunes de 18 à 25 ans révolus ;
  • 685 € net pour les adultes de plus de 25 ans.

De plus, une prime de 150 €, versée à l’entrée en formation, est également prévue pour les jeunes jusqu’à 25 ans. Un décret devra être publié pour mettre en place l'ensemble de ces mesures.

 

A lire aussi