Municipales 2020 : combien gagne votre maire ?

Les indemnités de fonction des maires et de leurs adjoints dépendent du nombre d’habitants de leur commune.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© OceanProd

A l’approche des élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, il est intéressant de se demander combien gagnent les maires et leurs adjoints.

Si l’article L 2123-17 du Code général des collectivités territoriales pose le principe de la gratuité des fonctions de maire, d’adjoint et de conseiller municipal, il est prévu une indemnisation destinée à couvrir les frais liés à la fonction. Le montant de l’indemnité est « fixé en pourcentage du montant correspondant à l’indice brut 1015 de rémunération de la fonction publique (1 027 euros au 1er janvier 2019) et varie selon l’importance du mandat et la population de la commune », indique le site officiel collectivités-locales.gouv.fr. Il existe huit paliers d'indemnisation. À chaque revalorisation du point d’indice de la fonction publique, les indemnités des élus locaux sont automatiquement augmentées. 

Les indemnités de fonction des maires au 1er janvier 2019

Nombre dhabitants

Pourcentage de lindice de base 105

Indemnités mensuelles brutes

Moins de 500

17 %

661,20 €

De 500 à 999

31 %

1 205,71 €

De 1 000 à 3 499

43 %

1 672,44 €

De 3 500 à 9 999

55 %

2 139,17 €

De 10 000 à 19 999

65 %

2 528,11 €

De 20 000 à 49 999

90 %

3 500,46 €

De 50 000 à 99 999

110 %

4 278,34 €

100 000 et plus

145 %

5 639,63 €

À la demande du maire, le « conseil municipal peut, par délibération, fixer une indemnité de fonction inférieure au barème », précise l’article L. 2123-23 du Code général des collectivités territoriales.

Les indemnités de fonction des adjoints aux maires au 1er janvier 2019

Nombre d’habitants

Pourcentage de l’indice de base 1015

Indemnités mensuelle brutes

Moins de 500

6,60 %

 256,70 €

De 500 à 999

8,25 %

  320,88 €

De 1 000 à 3 499

16,50 %

  641,75 €

De 3 500 à 9 999

22 %

 855,67 €

De 10 000 à 19 999

27,50 %

1 069,59 €

De 20 000 à 49 999

33 %

1 283,50 €

De 50 000 à 99 999

44 %

1 711,34 €

De 100 000 à 200 000

66 %

2 567 €

200 000 et plus

72,5 %

2 819,82 €

Des exceptions dans certaines villes

Des règles spécifiques s’appliquent à Paris, Lyon et Marseille :

  • 8 650,59 € brut pour le maire de Paris et 4 855 € pour les maires d’arrondissement
  • 8227,07 € pour le maire de Lyon et 3389,55 € pour les maires d’arrondissement
  • 8137 € pour le maire de Marseille et 3 901 € pour les maires d’arrondissement

Des majorations d’indemnités de fonction peuvent également être votées dans les communes chefs-lieux de département, d’arrondissement, celles sinistrées ou les stations de tourisme.

Des indemnités plafonnées

S’il représente sa commune dans des établissements ou des organismes publics, l’élu peut percevoir au total 8 434,85 € brut maximum, soit 1,5 fois le montant de l’indemnité parlementaire de base. Lorsque ce plafond est dépassé, les indemnités font l’objet d’un écrêtement.

Une revalorisation des indemnités des maires des petites communes

La loi du 27 décembre 2019 relative à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique revalorise les indemnités des maires des communes de moins de 3 500 habitants (et de leurs adjoints) qui font face à de nombreuses responsabilités. Les indemnités pourront être augmentées de 50 % pour les maires des communes de moins de 500 habitants (soit 991,80 € bruts contre 661 € bruts), de 30 % pour les maires des communes de 500 à 999 habitants (soit 1 567,43 € au lieu de 1 205 €) et de 20 % pour les maires des communes de 1 000 à 3 499 habitants (soit 2 006,93 €, contre 1 672 €).

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :