Micro-entrepreneurs : vous pouvez recevoir une aide de 1 392 €

Les indépendants exerçant sous ce régime (ancien auto-entrepreneur) peuvent avoir droit à cette somme, quel que soit le montant de leur chiffre d’affaires.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Micro-entrepreneurs
Les micro-entrepreneurs peuvent obtenir une aide exceptionnelle. © Zinkevych

Vous exercez une activité professionnelle indépendante sous le régime de micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur) ? La Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (Cipav) peut accorder une aide financière exceptionnelle à ces professionnels « particulièrement touchés par le ralentissement sans précédent de l’activité économique » en raison de l’épidémie de Covid-19, ainsi qu’elle l’annonce dans un communiqué diffusé jeudi 23 juillet. L’organisme « a la charge de gérer les régimes obligatoires de retraite (base et complémentaire) et de prévoyance » pour les « professions libérales ».

Qui est éligible à cette aide ?

Tous les adhérents de la Cipav sont éligibles au dispositif, quel que soit le montant de leur chiffre d’affaires. Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • être en activité au 1er avril ;
  • avoir été affilié à la Caisse avant le 1er janvier ;
  • être à jour des cotisations dues au titre du forfait social ;
  • avoir acquitté au moins 30 € de cotisations de retraite complémentaire au titre du forfait social calculé sur le chiffre d’affaires de 2019 ;
  • ne pas exercer votre activité dans le cadre du dispositif de cumul emploi-retraite.

Quel est son montant maximal ?

Vous recevez l’équivalent de la cotisation de retraite complémentaire réglée au titre du forfait social de cotisations calculé sur votre chiffre d’affaires de l’année dernière. Cette cotisation représente 20 % du montant du forfait social, soit au maximum 1 392 €.

Vous n’avez pas été affilié à la Cipav durant toute l’année 2019, mais vous êtes y affilié depuis le 1er janvier 2020 sans rupture d’activité ? Vous avez droit à une aide calculée sur la cotisation de retraite complémentaire payée sur vos ventes de l’année 2019 et rapportée à une durée d’activité pleine.

Comment faire pour obtenir l’aide ?

Vous devez transmettre une demande par l’intermédiaire du service de messagerie sécurisée sur espace-personnel.lacipav.fr. La date butoir est fixée au 18 septembre inclus.

Si vous êtes bien éligible à l’aide, dans les quelques jours qui suivent, la Cipav vous envoie par courriel le montant et vous invite à lui fournir vos coordonnées bancaires.

La Cipav fait connaître à l’Union pour le recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf) dont vous relevez ou, dans les départements d’outre-mer, à la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) le montant qui doit vous être versé.

L’aide vous est réglée après le 18 septembre, à une date dont vous êtes informé par courriel.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :