Jeunes diplômés en recherche d’emploi : qui a droit à l’aide de Pôle emploi ?

4 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© anyaberkut

C’est un coup de pouce bienvenu pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur anciennement boursiers arrivés sur le marché du travail en pleine crise sanitaire. Depuis le 18 janvier dernier, ils peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide financière à titre exceptionnel pendant quatre mois consécutifs auprès de Pôle emploi. Mis en place par l’Etat dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » lancé en juillet 2020, ce soutien financier devait initialement prendre fin le 30 juin. Il a finalement été prolongé par décret jusqu’au 31 décembre 2021.

« Ce sont des dizaines de milliers de jeunes diplômés qui pourront en bénéficier pour vivre plus sereinement leur recherche d’emploi. J’invite toutes celles et ceux qui pourraient être concernées à en faire la demande auprès de Pôle emploi », a déclaré Elisabeth Borne, la ministre du Travail.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide financière ?

Cette aide est réservée aux jeunes âgés de moins de 30 ans ayant obtenu un diplôme au moins Bac+2 (DUT, BTS, DEUST) au cours de l’année 2020 ou 2021, inscrits à Pôle emploi et ayant bénéficié d’une bourse ou d’une aide de l’enseignement supérieur attribuée sur critères sociaux par l’Etat ou les collectivités locales au cours de leur dernière année d’études.

Pour bénéficier de l’aide, il faut également :

  • être disponible pour occuper un emploi, le jour de la demande, et donc ne pas être en formation (de niveau 5 minimum) ;
  • ne pas recevoir un revenu de remplacement au moment de la demande, qu’il s’agisse de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) ;
  • ne pas recevoir le Revenu de solidarité active (RSA), ni l’allocation « Garantie Jeunes ».

Quel est le montant de l’aide ?

L’aide financière équivaut à 70 % du montant mensuel net de la bourse ou de l’aide perçue au cours de la dernière année d’étude.

Dans le détail, le montant de l’aide financière est égal à :

  • 72,22 € lorsque le montant de l'aide perçue était inférieur ou égal à 103,20 € ;
  • 119,47 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 103,20 € et inférieur ou égal à 170,70 € ;
  • 179,96 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 170,70 € et inférieur ou égal à 257,10 € ;
  • 230,42 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 257,10 € et inférieur ou égal à 329,20 € ;
  • 281,05 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 329,20 € et inférieur ou égal à 401,50 € ;
  • 322,70 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 401,50 € et inférieur ou égal à 461 € ;
  • 342,24 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 461 € et inférieur ou égal à 488,92 € ;
  • 397,54 € lorsque le montant de l'aide perçue était supérieur à 488,92 €.

Ces montants sont majorés de 100 € par mois lorsque le bénéficiaire  n’est pas domicilié chez l’un ou ses deux parents. Les étudiants percevant la bourse au taux maximal peuvent ainsi percevoir jusqu’à 497,54 € par mois.

Quelles sont les démarches à accomplir pour la toucher ?

Pour avoir droit à l’aide, il faut en faire la demande le 31 décembre au plus tard auprès de Pôle emploi, en utilisant le formulaire dédié. Une fois téléchargé et complété, il est possible de le transmettre :

  • depuis votre espace personnel, via la rubrique « Mes échanges avec Pôle emploi » / « Transmettre et suivre un document » ;
  • par courrier ;
  • ou en le déposant directement dans votre agence Pôle emploi.

Pour être complète, la demande doit contenir :

  • une copie de l’attestation de réussite d’obtention du diplôme ;
  • une copie de l’attestation d’attribution de la bourse ou de l’aide sur critères sociaux, précisant le montant perçu ;
  • un justificatif de domicile s’il ne s’agit pas de celui de vos parents ;
  • une attestation sur l’honneur (incluse dans le formulaire) complétée et précisant que vous êtes à la recherche d’un emploi et n’êtes pas engagé, ni inscrit dans une nouvelle formation.

Quand est versée l’aide financière ?

L’aide est directement versée par Pôle emploi mensuellement et à terme échu, au plus tard le 20 du mois suivant, à condition que vous renouveliez chaque mois son inscription sur la liste des demandeurs d’emploi en actualisant sa situation.

L’aide financière est-elle renouvelable ?

Non, l’aide financière est versée pendant quatre mois maximum et n’est pas renouvelable.

Que faire si l’attribution de l’aide vous est refusée ?

En cas de refus d’attribution de l’aide, vous pouvez faire une réclamation auprès de votre agence Pôle emploi, dans les deux mois suivant la décision, en exerçant :

  • un recours gracieux auprès de l’auteur de la décision ;
  • un recours hiérarchique auprès du directeur régional de Pôle emploi ;
  • un recours contentieux devant le tribunal administratif territorialement compétent.

Si le litige persiste, il est possible de saisir le Médiateur de Pôle emploi.

A lire aussi