Fonctionnaires : la garantie individuelle du pouvoir d’achat est reconduite en 2019

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
la garantie individuelle du pouvoir d’achat est reconduite en 2019
© acilo

Olivier Dussopt, le secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique, a réaffirmé la reconduction cette année de la garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA). Créée en 2008, cette indemnité vise à compenser les absences de revalorisation annuelle du point d’indice de la fonction publique.

L’agent peut toucher cette compensation financière si l’évolution de son traitement brut (salaire) est inférieure, sur une période de référence de 4 ans, à l’inflation. Pour 2018, la période est fixée du 31 décembre 2013 au 31 décembre 2017.

Qui peut la percevoir ?

Les fonctionnaires civils des trois versants de la fonction publique, les militaires à solde mensuelle et les magistrats (à l’exclusion de ceux de l’ordre judiciaire) sont éligibles à la GIPA sous réserve d’avoir été rémunérés sur un emploi public pendant au moins trois ans sur la période de référence et de disposer d’un indice sommital inférieur ou égal à la rémunération des groupes hors échelle B (HEB).

Les agents publics non titulaires sont également éligibles à la GIPA, à condition qu’ils soient rémunérés de manière expresse par référence à un indice. De plus, ils doivent avoir été employés de manière continue par le même employeur public sur la période de référence.

Si l’agent y a droit, la GIPA lui sera versée directement avec son traitement.

> A LIRE : Réforme de la fonction publique : les principales mesures

Comment est-elle calculée ?

L’indemnité de garantie du pouvoir d’achat est calculée à partir des traitements bruts annuels (TBA) de début et de fin de la période de référence fixée par arrêté publié au Journal officiel.

La formule de calcul est la suivante :

TBA de début de la période de référence x (1 + inflation sur la période de référence) – TBA de fin de la période de référence.

Par exemple, pour 2018, la GIPA était calculée à partir des éléments suivants :

- la période de référence se situe du 31 décembre 2013 au 31 décembre 2017

- la valeur annuelle du point d’indice était de 55,5635 pour 2013 et de 56,2044 pour 2017

- l’inflation prise en compte était 1,64 %

Le ministère de la Fonction publique a mis en ligne un simulateur pour vérifier son éligibilité et calculer le montant de la GIPA.

A lire aussi