Exonération de CSG et CRDS : certains chômeurs vont avoir une indemnisation un peu plus élevée

Selon leurs revenus, les chômeurs peuvent être partiellement ou totalement exonérés de CSG et CRDS. Voici les plafonds à respecter en 2020.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture

Les demandeurs d’emploi n’échappent pas à la contribution sociale généralisée (CSG) et à la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). Ces taxes, destinées à financer la protection sociale en France et à résorber l’endettement de la sécurité sociale, sont prélevées sur le montant brut de l’allocation chômage de retour à l’emploi (ARE). Les taux de prélèvement dépendent du revenu fiscal de référence de l’allocataire de l’avant-dernière année.

Les taux normaux de CSG et de CRDS, qui sont respectivement de 6,2 % et de 0,5 %, sont prélevés sur 98,25 % de l’allocation chômage si son montant ne dépasse pas 164 544 €. Au-delà, les taux s’appliquent sur la totalité de l’indemnité.  

Exonération partielle de CSG et CRDS

Les chômeurs dont le revenu fiscal de référence de 2018 (avis d’imposition 2019) est compris entre les seuils d’exonération ci-dessous sont soumis en 2020 au taux réduit de 3,8 % pour la CSG.

Quotient familial

Montant plancher

Montant plafond

1 part

11 305 €

14 780 €

1,5 parts

14 324 €

18 726 €

2 parts

17 343 €

22 672 €

2,5 parts

20 362 €

26 618 €

3 parts

23 381 €

30 564 €

3,5 parts

26 400 €

34 510 €

4 parts

29 419 €

38 456 €

Quart de part supplémentaire

1 510 €

1 973 €

Demi-part supplémentaire

3 019 €

3 946 €

Par exemple, pour un chômeur qui a droit à une allocation mensuelle brute de 1 000 €, cela représente un bonus de 23,58 € (60,91 € de CSG au taux de 6,2 % - 37,33 € de CSG au taux de 3,8 %).

Exonération totale de CSG et CRDS

Les chômeurs dont le revenu fiscal de référence de 2018 (avis d’imposition 2019) est inférieur au montant plancher indiqué ci-dessous sont totalement exonérés de CSG et CRDS en 2020.

Quotient familial

Montant plancher

1 part

11 305 €

1,5 parts

14 324 €

2 parts

17 343 €

2,5 parts

20 362 €

3 parts

23 381 €

3,5 parts

26 400 €

4 parts

29 419 €

Quart de part supplémentaire

1 510 €

Demi-part supplémentaire

3 019 €

Les demandeurs d’emploi, dont le montant net de l’allocation chômage passerait en dessous du Smic brut après prélèvement de la CSG et de la CRDS, sont également totalement exonérés.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :