Emploi : une nouvelle plateforme pour aider les jeunes à trouver un emploi

Offres d’emploi ou d’alternance, formations, job dating… Le gouvernement a mis en ligne une nouvelle plateforme destinée à mettre en relation les entreprises avec des jeunes cherchant un emploi, une formation ou une mission d’intérêt général.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© brankokosteski

Près de trois mois après le lancement du plan de soutien à l’emploi des jeunes « 1 jeune, 1 solution », doté d’une enveloppe de 6,7 milliards d’euros, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a annoncé ce jeudi 19 novembre la mise en ligne de la plateforme www.1jeune1solution.gouv.fr, en partenariat avec le site Wizbii.

Plus de 20 000 offres d’emploi recensées

Son but ? Accompagner les jeunes dans leur parcours professionnel en facilitant leurs recherches autour de cinq rubriques : « je trouve un emploi », « je trouve une formation », « je trouve un accompagnement », « je participe à un évènement » et « je m’engage ». Il est ainsi possible de :

  • rechercher une offre d’emploi ou d’alternance (plus de 20 000 offres sourcées par Pôle emploi sont déjà accessibles) ;
  • se préinscrire à un événement dédié à la recherche d’emploi (salon étudiant, job dating, forum, conférence, etc.). Plus de 250 sont déjà proposés ;
  • prendre contact avec la mission locale près de chez soi pour être accompagné ;
  • trouver une formation en alternance, qualifiante (courte ou longue) ;
  • trouver une mission d’intérêt général.

Pour les entreprises, la plateforme leur permet de s’informer sur les différents dispositifs mis en place par le plan « 1 jeune, 1 solution », déposer une offre d’emploi ou d’alternance ou participer à un événement de recrutement.

Une centaine d’organisations a déjà répondu à l’appel de la ministre du Travail parmi lesquels le groupe Adecco, qui promeut un « CDI apprenant » pour 2 500 jeunes d’ici fin 2021 ou encore le groupe Septodont, qui annoncera l’engagement de 1 000 entreprises de taille intermédiaire pour l’alternance. Le gouvernement espère à terme rassembler 1 000 entreprises et 250 000 jeunes sur la plateforme.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :