Arrêt maladie simplifié : vous allez pouvoir envoyer les justificatifs par mail

L’Assurance maladie va ouvrir une adresse mail dédiée à la gestion des arrêts de travail papier qui permettra aux assurés d’envoyer leurs justificatifs par mail et ainsi être plus rapidement indemnisés.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture

Depuis le début de la crise sanitaire, les demandes d’arrêt de travail explosent. Une hausse qui s’explique par l’élargissement des conditions de délivrance. En quinze jours, plus d’un million ont été prescrits mais pas pour cause de maladie, selon la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam). Les demandes viennent de parents qui doivent garder leurs enfants en raison de la fermeture des écoles, de personnes à la santé fragile qui doivent s’isoler, de femmes enceintes atteignant le troisième trimestre de grossesse.

Pour faciliter le traitement des demandes, l’Assurance maladie va ouvrir une adresse mail dédiée à la gestion des arrêts de travail papier qui permettra de transmettre tous les justificatifs, a appris Capital. Le service doit être disponible sur l’ensemble du territoire d’ici la fin de la semaine. Les assurés seront directement informés par leur caisse. Attention, gardez bien les originaux : l’Assurance maladie pourra exiger leur présentation en cas de contrôle.

Raccourcir les délais de traitement

Actuellement, vous pouvez faire une demande d’arrêt de travail en ligne via le télé-service declare.ameli.fr  (procédure réservée aux parents qui doivent garder leurs enfants et aux personnes à risque) ou envoyer vos justificatifs par courrier. Ce qui peut pénaliser les assurés qui risquent de voir le délai de traitement de leur dossier, de 28 jours en moyenne, rallonger avec la réduction des tournées des facteurs.

 

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :