Allocations-chômage : les nouveaux montants

Les allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE), auxquelles ont droit les chômeurs indemnisés, augmentent à compter du 1er juillet.
1mn de lecture
Les ARE sont versées aux demandeurs d’emploi indemnisés.
Les ARE sont versées aux demandeurs d’emploi indemnisés. © fizkes

C’est une très légère hausse au bénéfice des demandeurs d’emploi indemnisés. Le conseil d’administration de l’Unédic a décidé mercredi 26 juin de revaloriser de 0,7 % les allocations-chômage à partir du 1er juillet.

Le montant minimal de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) progresse de 29,06 € à 29,26 € par jour, a annoncé dans un communiqué l’organisme qui gère l’assurance-chômage.

La partie fixe de l’ARE à 12 € par jour

La partie fixe de l’ARE augmente de 11,92 € à 12 € par jour indemnisé. « Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation, qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire », indique l’Unédic.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi due aux chômeurs suivant une formation passe de 20,81 € à 20,96 € par jour.

Les salaires de référence pris en compte dans le calcul des ARE versées aux personnes indemnisées depuis plus de 6 mois montent aussi de 0,7 %. Cette mesure concerne quelque 2,2 millions de personnes. « Pour environ 380 000 allocataires, seule la revalorisation de la partie fixe s’applique », précise l’Unédic.

D’après les prévisions de l’organisme, la décision va coûter au total 190 millions € pour le second semestre 2019 et l’année 2020.

df
Timour Aggiouri
Publié le