Emploi : l’immobilier recrute

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les ingénieurs d'études, property managers et maîtres d'oeuvre d'exécution sont demandés.
Les ingénieurs d'études, property managers et maîtres d'oeuvre d'exécution sont demandés. Les ingénieurs d'études, property managers et maîtres d'oeuvre d'exécution sont demandés.

Vous souhaitez devenir agent immobilier, ingénieur urbaniste ou maître d’œuvre d’exécution ? 80 % des employeurs du secteur de l’immobilier et de la ville comptent recruter dans les trois années à venir, rapporte une récente étude* du cabinet de conseil Ernst and Young. Tous secteurs confondus, seules 58 % des entreprises en France se disaient prêtes à recruter de nouveaux collaborateurs en 2015.

C’est un secteur diversifié qui compte pas moins de cent métiers dans différents domaines : la construction, la conception, le montage et la réalisation de projets urbains, le commerce, la gestion, le conseil. Il contribue à 10 % du PIB français, ce qui en fait un des piliers du système économique du pays. Ses 2,1 millions d’emplois représentent 8,2 % de la population active et pèsent 1,6 fois ceux du tourisme et 2,6 fois ceux de l’agro-alimentaire.

Ce secteur en croissance est notamment porté par de grands projets urbains et métropolitains (tel que le Grand Paris), une demande en augmentation de logements neufs et de rénovation pour améliorer la performance énergétique ainsi qu’une forte dynamique d’investissement.

Les architectes seront peu recherchés

Si les perspectives d’embauches sont prometteuses partout en France, les secteurs n’affichent pas tous les mêmes besoins. Ainsi, dans l’ingénierie, les prestations techniques et la commercialisation, plus de 95 % des dirigeants vont recruter. Dans le détail, les entreprises vont plutôt rechercher des property managers, qui assurent la gestion locative et technique de biens immobiliers pour le compte du propriétaire, mais également des consultants en immobilier d’entreprise, des agents immobiliers, des ingénieurs d’études, des analystes chargés d’études ou encore des maîtres d’œuvre d’exécution.

En revanche, dans l’architecture, l’aménagement et l’urbanisme, les dirigeants sont moitié moins nombreux à envisager de recruter. Et les métiers de l’asset management (en charge des investissements immobiliers), particulièrement attractifs auprès desétudiants, seront peu demandés.

De manière générale, les embauches concernent plutôt les métiers les plus qualifiés.

* L’enquête du cabinet EY a été menée auprès de 900 dirigeants de la filière de l’immobilier et de la ville entre juin et septembre 2016.

A lire aussi