Elections européennes : vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019

Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019 en France. Pour participer au scrutin, il faut être inscrit sur les listes électorales de sa commune. Voici la marche à suivre.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019 en France.
Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019 en France. Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019 en France.

Entre le 23 et le 26 mai 2019, les citoyens européens des 27 Etats membres de l’Union européenne seront appelés aux urnes pour élire 705 eurodéputés. Le scrutin se déroule en un seul tour tous les cinq ans. Les Français voteront le dimanche 26 mai pour choisir leurs 79 représentants au Parlement européen.

Principale nouveauté : contrairement à 2014, le pays ne sera plus découpé en 8 circonscriptions régionales, mais formera une seule circonscription. Chaque parti présentera une liste de candidats égale au nombre de sièges à pourvoir, et chaque citoyen aura la possibilité de donner sa voix à la liste de son choix. A l’issue du scrutin, les partis ayant obtenu plus de 5 % des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix.

Qui peut voter ?

Pour pouvoir voter, il faut être Français, être âgé d’au moins 18 ans la veille du jour du scrutin, jouir de ses droits civiques et être inscrit sur les listes électorales. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans à condition qu’ils aient effectué les démarches de recensement citoyen au moment de leurs 16 ans.

Quel délai pour s’inscrire sur les listes électorales ?

En dehors de cette situation, l'inscription sur les listes peut faire l'objet d'une démarche volontaire. Pour les élections européennes, il est possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 31 mars 2019 et non plus jusqu’au 31 décembre de l’année précédant le scrutin. Ce changement fait suite à la loi du 16 août 2016 qui prévoit de nouvelles modalités d’inscription sur les listes électorales à compter du 1er janvier 2019. Les modalités pratiques sont détaillées dans circulaire ministérielle du 12 juillet 2018.

Dans quels cas s’inscrire ?

- En cas de déménagement, il faut déclarer la nouvelle adresse auprès de la mairie de son nouveau domicile. La radiation des listes électorales de son ancien domicile est automatique.

- Les jeunes âgés de 18 ans qui n’ont pas été inscrits d’office (formalités de recensement non effectuées ou recensement tardif) doivent contacter leur mairie. S’ils ont eu 18 ans en 2018, ils ont jusqu’au 31 mars 2019 pour le faire. S’ils ont 18 ans en 2019, ils ont jusqu’au 16 mai pour le faire.

Comment s’inscrire sur les listes électorales ?

Vous avez trois possibilités :

  • par Internet par le biais du service en ligne si votre commune y est rattachée ;
  • par courrier en envoyant à la mairie de votre commune la photocopie de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de trois mois ainsi que le formulaire de demande d’inscription complété (disponible en mairie) ;
  • en mairie en vous munissant d’une pièce d’identité récente, d’un justificatif de domicile et du formulaire de demande d’inscription complété.

Dans quels cas est-il possible de s’inscrire après le 31 mars ?

Dans certaines situations, le délai pour s’inscrire sur les listes électorales est repoussé au 16 mai 2019. C’est notamment le cas pour :

  • les jeunes qui ont 18 ans en 2019 et n’ont pas été inscrits d’office ;
  • les personnes qui déménagent après le 31 mars 2019 pour motifs professionnels (hors mutation ou admission à la retraite) ;
  • les agents publics qui déménagent parce qu’ils ont été admis à la retraite après le 31 mars ;
  • les militaires qui déménagent lors de leur retour à la vie civile après le 31 mars 2019.

A lire aussi

Partager cet article :