Demandez l'aide de l’Etat pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Demandez l’aide de l’Etat pour l’achat d’un vélo à assistance électrique
Demandez l’aide de l’Etat pour l’achat d’un vélo à assistance électrique Demandez l’aide de l’Etat pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

Si vous achetez un vélo à assistance électrique, vous avez droit à une aide de l’Etat de 200 euros, selon le décret du 16 février 2017.

Cette aide est réservée aux vélos à assistance électrique (VAE) qui n’utilisent pas de batterie au plomb.

Un portail Internet dédié sera opérationnel dans les prochaines semaines pour que les bénéficiaires fassent leur demande, avance le ministère de l’Environnement.

Ce « bonus vélo », entré en vigueur le 19 février 2017, s’éteindra le 31 janvier 2018.

Il est géré par l’Agence des services et de paiements (ASP).

Chaque personne ne peut en bénéficier qu’une seule fois. Et l’aide de l’Etat n’est pas cumulable avec celle d’une collectivité locale.

Les principaux bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique seront des actifs utilisant leur voiture pour se rendre au travail, détaille le ministère de l’Environnement.

En effet, la distance moyenne parcourue par un vélo à assistance électrique est de 7,4 km contre 3,8 km pour un vélo traditionnel.

Pour rappel, le prix d’un VAE s’élève à 1 000 euros en moyenne.

A noter, cette nouvelle aide concerne également :

  • les trottinettes électriques ;
  • les hoverboards ;
  • les gyropodes.

Cette aide est également versée pour l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb », indique le décret.

A lire aussi