Demander la carte mobilité inclusion

Ce document se substitue depuis le 1er janvier aux cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement.
1mn de lecture
La carte mobilité inclusion est susceptible de comporter jusqu’à trois mentions.
La carte mobilité inclusion est susceptible de comporter jusqu’à trois mentions.

Depuis le 1er janvier, la carte mobilité inclusion (CMI) remplace progressivement les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. Vous demandez un tel document ? En principe, si vous n’obtenez aucune réponse dans un délai de quatre mois, vous devez considérer votre demande comme rejetée. C’est ce que prévoit un décret publié vendredi 7 avril au Journal officiel.

La démarche se fait auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont vous dépendez. Vous devez lui transmettre :

  • un formulaire rempli (à télécharger ici), auquel il faut joindre soit un certificat médical datant de moins de 6 mois, soit un justificatif attestant que vous percevez une pension d’invalidité de 3e catégorie, si vous demandez la CMI avec la « mention invalidité » ;
  • une photocopie d’une pièce d’identité.

La carte mobilité inclusion est susceptible de comporter jusqu’à trois mentions.

La mention « invalidité »

Cette mention vous donne droit à une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, les espaces et les salles d’attente et dans les établissements et manifestations accueillant du public.

Vous avez la possibilité de bénéficier :

  • de règles concernant l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés ;
  • d’avantages fiscaux, pour vous-même ou vos proches ;
  • d’avantages commerciaux, par exemple de transporteurs (RATP, SNCF, Air France).

Une sous-mention peut être présente :

  • soit « besoin d’accompagnement », si vous devez être accompagné dans vos déplacements ;
  • soit « besoin d’accompagnement cécité », si votre vision centrale est inférieure à 1/20e de la normale.

La mention « priorité pour personnes handicapées »

Vous disposez d’une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente et dans les établissements et manifestations accueillant du public. Vous avez en outre une priorité dans les files d’attente.

La mention « stationnement pour personnes handicapées »

Vous pouvez utiliser gratuitement et sans limitation de durée toutes les places de stationnement ouvertes au public. Ce droit appartient aussi à la personne qui vous accompagne dans le véhicule.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus