De plus en plus de Français envisagent de partir en vacances cet hiver

Près de 26 % des Français comptent partir en vacances cet hiver. C’est 9 points de plus que l’année dernière.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Parmi les Français partant en vacances cet hiver, 45 % iront à la montagne.
Parmi les Français partant en vacances cet hiver, 45 % iront à la montagne.

Plus que quelques jours avant les premiers départs en vacances... Vendredi 6 février, les scolaires de la zone B donneront le coup d’envoi des congés d’hiver. Cette année, plus d’un Français sur quatre (26 %) a l’intention de partir en vacances en février ou mars. C’est 9 points de plus que l’an passé indique le baromètre « les Français et les vacances », réalisé par OpinionWay pour Mondial Assistance auprès d’un échantillon de 1029 personnes.

Huit jours de vacances avec un budget moyen de 1023 euros

« Les résultats mettent en évidence une hausse des départs en vacances en France et à la montagne en particulier » souligne l’étude. Cet hiver, les Français partiront 8 jours en moyenne. Dans la plupart des cas ils opteront pour un séjour à la montagne (45 %), puis à la campagne (19 %) ou à la mer (17 %). Les trois-quarts des vacanciers comptent rester en France, les autres partiront en Europe. Chaque foyer consacrera en moyenne un budget de 1023 euros à son séjour, contre 920 euros en février 2015 et 962 euros en février 2014.

Crainte des dangers de la circulation et des avalanches

Le baromètre révèle également les craintes exprimées quant aux risques liés aux dangers de la circulation et aux sports d’hiver. En effet, 49 % des 1029 personnes sondées se disent inquiètes sur les risques d’avalanche, 38 % se disent être assez inquiets et 11 % sont très inquiets. Près de 46 % redoutent les dangers de la circulation (neige, verglas).

Du côté de ceux qui ne partent pas en vacances, la raison principale reste l’habitude : 37 % des personnes interrogées ne partent jamais à cette période. Les motivations d’ordre économique sont en forte hausse : « 33 % manquent d’argent et 26 % préfèrent économiser pour d’autres dépenses, contre respectivement 16 % et 15 % en 2015 ». Puis, 14 % des Français disent de ne pas avoir suffisamment de jours de congés pour prendre des vacances. En 2015, ils étaient 7 % à invoquer cette raison.

df
Marie Dagman
Publié le

Partager cet article :