Cyberattaque : un nouveau site Internet pour vous aider

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
La plateforme vous met en relation avec des dépanneurs informatiques près de chez vous.
La plateforme vous met en relation avec des dépanneurs informatiques près de chez vous. La plateforme vous met en relation avec des dépanneurs informatiques près de chez vous.

Deux semaines après la propagation du rançongiciel Wannacry qui a touché plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays, le gouvernement vient de lancer une plateforme en ligne pour venir en aide aux victimes de cyberattaques. Baptisée cybermalveillance.gouv.fr, elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux petites entreprises et administrations.

Votre ordinateur, tablette, téléphone portable ou boîte mail ont été piratés ? Votre routeur fonctionne mal ? Le site Internet de votre entreprise est inaccessible ? Rendez-vous sur la plateforme afin d’établir un diagnostic précis de votre situation. Après avoir indiqué votre profil (particulier, PME, administration), vous donnez votre adresse postale et répondez à une série de questions pour cibler votre problème.

Le site vous attribue alors un numéro de dossier et vous propose plusieurs organismes et spécialistes informatiques proches de chez vous à contacter. N’hésitez pas à leur demander un devis avant d’accepter leur prestation.

Une phase test jusqu’en octobre

Pour le moment et jusqu’en octobre 2017, le service est uniquement disponible pour la région Hauts-de-France. Après cette phase pilote, il sera étendu à l’ensemble du territoire. Les prestataires de toute la France, susceptibles d’apporter une assistance technique, sont invités à s’inscrire sur le site afin d’y être référencés. 350 entreprises sont déjà enregistrées, dont 25 dans les Hauts-de-France. Les utilisateurs auront la possibilité de les noter afin d’éviter toute escroquerie.

Le budget du Groupement d’intérêt général (GIP), qui gère la plateforme, devrait atteindre 2,5 millions d’euros en 2019 dont 75 % en provenance du privé.

Des vidéos et guides de bonnes pratiques déjà disponibles

Vous pouvez d’ores et déjà vous y rendre pour obtenir des conseils pratiques afin de protéger votre boîte mail et votre ordinateur au mieux. Les PME, parfois contraintes de fermer en raison de cyberattaques, pourront télécharger un guide des bonnes pratiques informatiques ainsi qu’un livret de recommandations à suivre en cas d’incident technique.

Par ailleurs, des vidéos vous expliquent les différentes cyberattaques possibles (rançongiciel, virus par messagerie…) ou encore comment choisir un mot de passe efficace.

A lire aussi