Contrôle technique : les astuces pour payer moins cher

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le prix du nouveau contrôle technique pourrait atteindre 80 €.
Le prix du nouveau contrôle technique pourrait atteindre 80 €. Le prix du nouveau contrôle technique pourrait atteindre 80 €.

Obligatoire pour les véhicules légers depuis 1992, le contrôle technique doit être effectué dans les six mois précédant la quatrième année du véhicule, puis tous les deux ans, dans l’un des 6 300 centres de contrôle technique agréés. Depuis le 20 mai, l’examen s’est durci : le nombre de points de contrôle est passé de 123 à 132 et les défaillances potentielles de 453 à 606.

En conséquence, sa durée va s’allonger de quinze minutes en moyenne – au moins dans les premiers mois – et son prix va augmenter de 15 à 20 %. De 65 € en moyenne, il pourrait atteindre 80 €. De même, le tarif de la contre-visite, de 14 € en moyenne, pourrait atteindre entre 20 et 30 €.

Les points à vérifier en amont du contrôle technique

En 2017, le taux de contre-visites pour les véhicules particuliers atteignait 18,56 %. Un taux qui pourrait bondir avec la hausse du nombre de défaillances entraînant une contre-visite. Pour y échapper, l’association Prévention routière conseille de vérifier un certain nombre de points avant de présenter sa voiture au contrôle technique :

  • la plaque d’immatriculation : est-elle en bon état (pas pliée, bien accrochée…) ? Le numéro correspond-il bien à la carte grise ?
  • les pneus : sont-ils en bon état et correctement gonflés ?
  • les freins : sont-ils bien réglés ? Le liquide de freinage est-il à niveau ?
  • les feux : sont-ils en bon état (ni cassés, ni fissurés, sans ampoule grillée, faisceau bien réglé) ?
  • le pare-brise : est-ce qu’il présente une fissure ? Les essuie-glaces sont-ils bien fixés ? Le système de désembuage fonctionne-t-il ?
  • le vitrage : les vitres à l’avant ne doivent pas être surteintées.
  • la direction : le volant est-il désaxé ?
  • les équipements de sécurité et de confort fonctionnent-ils correctement ? (ceintures, klaxon, indicateurs du tableau de bord, batterie), la roue de secours est-elle bien fixée ?
  • le pot d’échappement : est-il bien fixé et étanche ?

Bon à savoir : de nombreux garages proposent des pré-contrôles gratuits. S’il ne s’agit pas de contrôles techniques, ils permettent malgré tout de cibler d’éventuelles réparations à envisager. Attention toutefois aux arnaques ! Choisissez un professionnel sérieux.

Réserver sur les sites low cost

Plusieurs sites Internet proposent des contrôles techniques à des tarifs réduits dans les centres agréés partenaires près de chez vous.

>www.simplauto.com : le site permet de comparer les prix autour de chez vous et de réserver en ligne. Il vous suffit de renseigner votre ville, le type de véhicule et de carburant utilisé. En choisissant un centre agréé partenaire de la plateforme, vous pourrez réserver votre rendez-vous en ligne et profiter en plus de la réduction proposée par Simplauto.

> www.cteazy.com et www.ct-malin.com : les sites proposent de comparer les tarifs dans les centres de contrôle technique agréés partenaires et de réserver en ligne. Des réductions sont proposées toute l’année.

A lire aussi