Consommation : 23 % des Français achètent local

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
92 % des sondés achètent local pour avoir des produits de meilleure qualité.

Près d’un Français sur quatre est « localiste », selon une enquête publiée le 16 février de l’Observatoire de la consommation responsable « Mes courses pour la planète ». Pour eux, le local est central dans leur choix de consommation et répond à tous les problèmes de la société : qualité et traçabilité des produits, impact de l’activité humaine sur l’environnement, maintien de l’activité économique.

Le local, c’est quoi exactement ?

D’après l’enquête, 34 % des Français associent le local à la ville. Viennent ensuite la région (29 %) et le département (24 %). Le quartier n’arrive qu’en quatrième position, sauf chez les habitants de la région parisienne qui sont plus nombreux que la moyenne (+5 points) à citer cette échelle géographique.

Pour 94 % des sondés, l’économie locale est représentée par les petites entreprises, commerces de proximité, artisans et agriculteurs. D’ailleurs, signe d’un changement des habitudes de consommation, en 2016, les ventes en supermarchés auraient baissé de 0,2 %. « Une première depuis 2008, avec une réorientation des achats vers des produits moins superflus et plus responsables », pointe l’enquête.

Quels critères poussent à consommer local ?

Près d’un Français sur deux juge l’implantation locale d’un professionnel comme un critère d’achat décisif. 92 % des sondés achètent local pour avoir des produits de meilleure qualité, 91 % pour soutenir l’économie et l’emploi et 91 % pour connaître l’origine des produits achetés.

Au-delà de l’aspect alimentaire, 86 % estiment que le local répond à des enjeux sociétaux majeurs, comme la lutte contre le chômage et la désertification des campagnes.

Le numérique au service du local

7 Français sur 10 considèrent que le digital est utile pour créer ou recréer du lien avec les professionnels locaux. Ils recourent à Internet surtout dans un souci pratique : localiser des professionnels de proximité (93 %), gagner du temps (88 %).

Mais 31 % estiment qu’un site ou une appli regroupant tous les professionnels et commerces qui produisent localement serait utile.

* L’enquête a été réalisée entre décembre 2016 et janvier 2017 par Arcane Research auprès de 2 635 personnes représentatives de la population française.

A lire aussi