Compagnies aériennes : la nouvelle liste noire des compagnies interdites de vol dans l’Union européenne

La Commission européenne interdit à 120 transporteurs aériens d’exploiter des vols dans l’Union européenne, quatre autres font l’objet de restrictions d’exploitation.
2mn de lecture
Le deuxième aéroport d’Europe, Roissy-Charles de Gaulle.
Le deuxième aéroport d’Europe, Roissy-Charles de Gaulle.

Depuis 2006, l’Union européenne établit une liste des compagnies aériennes qui font l’objet d’une interdiction de vol ou d’une restriction d’exploitation sur le territoire européen parce qu’elles ne respectent pas les normes internationales de sécurité. La Commission européenne l’a mise à jour le 16 avril 2019.

« Les nouvelles sont bonnes concernant l’Angola puisque sa compagnie aérienne nationale TAAG Angola Airlines ainsi qu’Heli Malongo, qui étaient soumises à des restrictions d’exploitation depuis novembre 2008, ont été retirées de la liste », précise la Commission européenne. Par ailleurs, toutes les compagnies de Moldavie, à l’exception d’Air Moldova, Fly One et Aerotranscargo, ont été ajoutées en raison d’un manque de supervision de la sécurité par l’autorité de l’aviation civile du pays. Enfin, les autorités de l’aviation civile de République dominicaine et de Biélorussie ont été placées sous un contrôle renforcé en raison de signes d’une baisse de supervision de la sécurité.

120 compagnies interdites

Au total, 120 transporteurs sont interdits de vol sur l’espace européen, contre 115 précédemment.

114 compagnies aériennes de 16 pays le sont en raison d’un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l’aviation dont elles dépendent. Les 16 pays concernés sont l’Afghanistan, l’Angola (à l'exception de deux compagnies), Djibouti, Érythrée, le Gabon (à l'exception de deux compagnies aériennes, qui sont soumises à des conditions et à des restrictions d'exploitation), la Guinée équatoriale, la République du Kirghizistan, le Libéria, la Libye, la Moldavie (à l’exception de 3 compagnies), le Népal, la République démocratique du Congo, la République du Congo, São Tomé et Príncipe, le Sierra Leone et le Soudan.

6 autres compagnies sont interdites de vol en raison de préoccupations en matière de sécurité concernant les compagnies elles-mêmes :

- Avior Airlines (Venezuela),

- Iran Aseman Airlines (Iran),

- Iraqi Airways (Iraq),

- Blue Wing Airlines (Suriname),

- Med-View Airlines (Nigeria)

- Air Zimbabwe (Zimbabwe).

> A LIRE : Transport aérien : les vols low-cost sont-ils vraiment moins chers ?

Des restrictions pour 4 autres compagnies

Quatre transporteurs font, par ailleurs, l’objet de restrictions d’exploitation et ne peuvent effectuer des vols à destination de l’UE qu’avec certains avions :

- Afrijet Business Service (Gabon) ;

- Air Koryo (République populaire démocratique de Corée) ;

- Air Service Comores (Comores) ;

- Iran Air (Iran).

- Avion : quand réserver pour payer votre billet le moins cher ?

- Billets d’avion sur Internet : 4 conseils pour payer le juste prix

- Transport aérien : les passagers doivent être indemnisés en cas de grève surprise

- Avion en retard : les passagers doivent prouver leur présence dans l’appareil pour être indemnisés

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus