Comité interministériel du handicap : des mesures pour les élèves et les étudiants

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Edouard Philippe, ici le 31 août à Matignon, a dévoilé une série de mesures destinées aux personnes en situation de handicap.
Edouard Philippe, ici le 31 août à Matignon, a dévoilé une série de mesures destinées aux personnes en situation de handicap. Edouard Philippe, ici le 31 août à Matignon, a dévoilé une série de mesures destinées aux personnes en situation de handicap.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé mercredi 20 septembre une série de mesures s’adressant aux personnes en situation de handicap. Son annonce phare, dans le cadre du Comité interministériel du handicap, concerne la hausse en deux temps de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), le 1er novembre 2018 et le 1er novembre 2019.

Mais d’autres mesures sont conçues spécifiquement pour l’intégration des élèves et des étudiants en situation de handicap.

Ouverture de 250 unités localisées pour l’inclusion scolaire

Le gouvernement promet la création de 250 unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis) dans les lycées en cinq ans.

Il s’agit de dispositifs de scolarisation destinés aux élèves en situation de handicap nécessitant un enseignement adapté, dans les écoles, les collèges et les lycées. Les élèves handicapés peuvent être regroupés dans les Ulis, lorsque leur situation l’impose.

Un service civique pour l’intégration des personnes handicapés à l’Université

Des services civiques doivent être mobilisés pour faciliter l’intégration des étudiants handicapés à l’Université :

  • 1 000 en 2018 ;
  • 2 000 l’année suivante.

A lire aussi