Ce qui change au 1er avril

Différentes mesures entrant en vigueur lundi peuvent vous toucher.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Votre garagiste doit vous informer sur la possibilité de réparer votre véhicules avec des pièces d’occasion.
Votre garagiste doit vous informer sur la possibilité de réparer votre véhicules avec des pièces d’occasion.

Revalorisation de certaines prestations sociales

Plusieurs aides progressent de 1,6 %, en application de l’article 68 de la loi de financement de Sécurité sociale pour 2019. Il s’agit notamment :

  • du revenu de solidarité active (RSA), qui passe de 550,93 € à 559,74 € par mois pour une personne seule ;
  • de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ex-minimum vieillesse) ;
  • de l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ;
  • de l’allocation de veuvage.

Les prestations invalidité et décès sont revalorisées de 0,3 %. Une instruction interministérielle datée du 6 mars détaille les aides concernées, soit :

  • les pensions d’invalidité réglées par le régime général de la Sécurité sociale ainsi que la majoration pour tierce personne ;
  • le montant minimum de la majoration pour aide constante d’une tierce personne ;
  • le capital-décès ;
  • les rentes, les indemnités en capital, la prestation complémentaire pour recours à tierce personne versées au titre de la législation des accidents du travail et maladies professionnelles ainsi que le salaire minimum des rentes.

La base mensuelle de calcul des allocations familiales marque de même une hausse de 0,3 %.

Relèvement du plafond de ressources ouvrant droit à la CMU-C pour une personne seule

Le seuil de ressources annuelles ouvrant droit à la couverture maladie universelle complémentaire pour une personne seule monte de 8 810 € à 8 951 €. C’est ce que prévoit un arrêté du 20 mars.

Diminution des tarifs réglementés du gaz

En recul globalement du 1er février au 30 juin, les tarifs réglementés du gaz hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement (CTA) baissent en moyenne le 1er avril de :

  • 0,7 % pour la cuisson ;
  • 1,3 % pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • 2,2 % pour le chauffage ;
  • 2,5 % pour la petite chaufferie.

Ces tarifs sont pratiqués par Engie (ancien GDF Suez) et les régies locales de distribution (RLD), qui proposent également des offres de marché. Les autres fournisseurs ne peuvent proposer que ces offres, aux prix libres.

Fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale, commencée le 1er novembre 2018, s’achevant dimanche, les expulsions locatives redeviennent possibles lundi.

Information sur la possibilité de réparer votre véhicule avec des pièces d’occasion

Votre garagiste doit vous renseigner sur la possibilité d’employer des « pièces issues de l’économie circulaire à la place de pièces neuves » dans le cadre de l’entretien et la réparation des voitures et camionnettes, prévoit une ordonnance du 14 mars 2016.

Cette information est obligatoire à compter du 1er avril, selon un arrêté du 8 octobre 2018.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :