Carte bancaire : gare aux vols à la carte routière

La gendarmerie nationale met en garde contre la recrudescence des vols dits « à la carte routière ». Les voleurs utilisent cette méthode dans les supermarchés pour dérober les cartes bancaires des personnes âgées. Voici les réflexes à avoir pour éviter les mauvaises surprises.
2mn de lecture
La méthode des vols dits à la carte routière revient à la mode.
La méthode des vols dits à la carte routière revient à la mode.

C’est une technique de vol bien connue des services de police et gendarmerie qui fait son retour ces derniers jours. Les gendarmes de Loire-Atlantique viennent d’interpeller un escroc, auteur avec des complices d'une trentaine de vols dits « à la carte routière ».

La méthode est toujours la même. Les voleurs agissent le plus souvent à la sortie des supermarchés et opèrent en deux équipes. Une première surveille un client – le plus souvent une personne âgée – pendant qu’il paie ses courses avec sa carte bancaire afin d’arriver à mémoriser le code secret. Une seconde équipe intervient ensuite sur le parking, lorsque le client s’apprête à ranger ses courses dans sa voiture. Carte routière en mains, les pickpockets prennent un air désemparé et demandent à la victime de bien vouloir les aider à trouver leur chemin. Pendant que l’un se fait expliquer l’itinéraire, l’autre profite que le sac soit caché par la carte routière pour subtiliser le portefeuille. Et la victime ne s’aperçoit de la supercherie qu’une fois rentrée chez elle… Un laps de temps qui aura permis aux escrocs d’utiliser la carte bancaire pour retirer des espèces.

Les réflexes à avoir pour s’en prémunir

La gendarmerie nationale donne quelques conseils pour ne pas se faire prendre :

  • veillez toujours à composer le code secret de votre carte bancaire en cachant le clavier avec sa main ;
  • n’inscrivez jamais le code secret sur un papier rangé avec votre carte bancaire ;
  • gardez votre sac à main fermé et sur vous ;
  • notez le numéro figurant sur votre carte bancaire en lieu sûr afin de faire opposition en cas de perte ou de vol.

Que faire si vous êtes victime ou témoin d’un vol ?

  • Alertez les passants ;
  • composez le plus rapidement possible le 17 (la police) ou le numéro d'urgence 112 depuis un portable (appel gratuit) ;
  • dans la mesure du possible, précisez le lieu du vol et le nombre de voleurs ;
  • donnez leur signalement : sexe, âge, coupe et couleur de cheveux, taille et corpulence, tenue vestimentaire, signes particuliers (exemples : port de lunettes, cicatrice, barbe, moustache…)
  • indiquez la direction et le moyen de fuite, et, pour un véhicule, la couleur, la marque et, éventuellement, le numéro de la plaque d'immatriculation
  • faites immédiatement opposition sur votre carte bancaire en contactant votre banque.

A lire aussi :

-Phishing : en cas de négligence grave du client, la banque ne rembourse pas

-Fraude à la carte bancaire : des conditions de remboursement plus favorables

-Les solutions antivol pour les voitures

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus