Carburants : pourquoi les prix à la pompe augmentent ?

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les prix à la pompe progressent.
Les prix à la pompe progressent. Les prix à la pompe progressent.

Le phénomène est sans lien avec le changement de dénomination des carburants, qui entre en vigueur vendredi 12 octobre : les prix à la pompe progressent.

En un mois, le montant moyen du diesel a ainsi bondi de 6,5 %, à 1,55 € le litre ce jour, indique le site carbu.com. La hausse atteint 24,4 % en un an, selon le portail, qui recense des augmentations plus faibles pour les autres carburants.

L’envolée des cours de pétrole explique en partie cette tendance. Autre facteur d’explication : l’alourdissement de la fiscalité sur les carburants. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TIPCE) a progressé le 1er janvier 2018.

Nouvelle hausse le 1er janvier 2019

Le projet de loi de finances pour l’année prochaine prévoit un renchérissement de la fiscalité le 1er janvier prochain.

Le gouvernement d’Edouard Philippe compte rapprocher les taxations de l’essence et du diesel durant le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Bond de la fiscalité en 10 ans

Selon Consommation, logement et cadre de vie (CLCV), en 2018, le montant total reversé au fisc sur les factures de carburant pour une personne possédant un véhicule à essence doit atteindre 871 €, soit une augmentation de 102 € par rapport à 2008.

S’agissant des moteurs diesel, l’association agréée de consommateurs évalue le niveau des taxes à 665 €, soit une progression de 178,02 € en 10 ans.

A lire aussi